Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Énergies > Energies fossiles non-"conventionnelles" >

Gaz de houille en France : En pleine COP26, la France est sur le point d’autoriser l’extraction de gaz non conventionnel en Lorraine

Gaz de couche ou gaz de charbon

28 mars 2018 Le traitement médiatique de la controverse sur le gaz de couche en Moselle-Est

Atelier de recherche du MJMN, 3/5. Les étudiant·e·s du Master Journalisme et médias numériques (MJMN) de l’Université de Lorraine font la synthèse de leur atelier de recherche 2017-2018, au cours duquel elles et ils ont rencontré des chercheur·e·s travaillant sur les médias – depuis les pratiques professionnelles jusqu’aux thématiques récurrentes dans l’information. Une série réalisée pour The Conversation en partenariat avec le Centre de recherche sur les médiations (Crem). Pour ce troisième épisode, le texte et la vidéo sont signés Annabelle Valentin, Marine Van der Kluft et Jean Vayssières.

Dans la famille hydrocarbures, je voudrais le gaz de couche ! Depuis une dizaine d’années, ce gaz non conventionnel est à l’origine d’une importante controverse environnementale en Moselle-Est. En cause : le projet de l’entreprise EGL, récemment rebaptisée Française de l’Énergie, qui vise à extraire et exploiter le gaz de couche du sous-sol lorrain. Il s’agit de méthane présent dans les couches de charbon, et la Moselle en recèlerait d’énormes quantités. La technique d’extraction pose toutefois problème. Présentée comme « non-invasive » par la société, elle consiste à pomper l’eau présente dans les veines de charbon afin de faire remonter le gaz vers la surface. Mais si cela peut suffire pour la phase exploratoire, l’exploitation devrait avoir recours à la fracturation hydraulique – la même méthode que pour le gaz de schiste. Les opposants au projet alertent donc sur le risque de graves dégâts environnementaux tels qu’une contamination des ressources naturelles locales.
https://theconversation.com/le-traitement-mediatique-de-la-controverse-sur-le-gaz-de-couche-en-moselle-est-92095


1er mars 2018 Le permis de recherche hydrocarbures de Lons le Saunier c’est fini

La Française de l’Energie titulaire du permis exclusif de recherche d’hydrocarbures (PERH) liquides ou gazeux de Lons le Saunier avait introduit une demande de prolongation de son permis.
L’administration s’est prononcée et a rejeté cette demande de prolongation. Ce permis qui visait la recherche de gaz de couche n’est plus.
https://stopgazdeschiste.org/2018/03/01/le-permis-de-recherche-hydrocarbures-de-lons-le-saunier-cest-fini/


1er décembre 2017 Gaz de couche, gaz de schiste : les Lorrains valent-ils moins que les Ardéchois ?

Alors que la loi Hulot sera examinée demain en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale, nous publions une nouvelle lettre ouverte aux député.e.s. En effet, derrière un amendement très technique déposé aujourd’hui, le rapporteur et le gouvernement ont fait un choix politique clair : ne pas interdire l’exploration et l’exploitation des gaz de couche.
Qu’en conclure ? Les Lorrains valent-ils donc moins que les Ardéchois ? La protection de la santé et de l’environnement dépend-elle donc en réalité de la capacité de mobilisation des populations locales ?
http://www.amisdelaterre.org/Gaz-de-couche-gaz-de-schiste-les-Lorrains-valent-ils-moins-que-les-Ardechois.html


7 septembre 2017 La loi sur les hydrocarbures laisse la porte ouverte au gaz de couche

Présenté mercredi 6 septembre en Conseil des ministres, le projet de loi relatif à l’interdiction de l’exploitation des hydrocarbures n’interdit pas l’exploitation du gaz de couche.
https://reporterre.net/La-loi-sur-les-hydrocarbures-laisse-la-porte-ouverte-au-gaz-de-couche


29 août 2017 Gaz de houille en France : Le gaz de couche échappe à l’interdiction de l’exploration des hydrocarbures !

Depuis plusieurs années, les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), ne cessent de marteler que pour espérer contenir la hausse de la température moyenne sous la barre de 2 °C par rapport à l’époque préindustrielle, 80 % des réserves fossiles connues (charbon, pétrole et gaz) doivent être laissées dans le sous-sol.
https://blogs.mediapart.fr/claude-taton/blog/280817/le-gaz-de-couche-echappe-linterdiction-de-lexploration-des-hydrocarbures-4


28 août 2017 Le gaz de couche, c’est pas du grisou.

Les fake news sont à l’honneur et pas uniquement dans les tweets de D.Trump ! Depuis des mois on nous raconte que le gaz de couche doit être exploité parce que c’est du grisou et que le grisou, tout le monde le sait, c’est dangereux. (Texte écrit par Isabelle Lévy, membre du collectif du Pays Fertois, Non au pétrole de schiste, ni ici, ni ailleurs !)

https://blogs.mediapart.fr/claude-taton/blog/270817/le-gaz-de-couche-c-est-pas-du-grisou-2


26 janvier 2017 Code minier (à l’assemblée nationale) : ce projet de loi autorise l’exploitation du gaz de couche

http://houille-ouille-ouille-5962.com

Code minier (à l’assemblée nationale)

Autrement dit : ce projet de loi autorise l’exploitation du gaz de couche

Par ailleurs, le gouvernement pourra (si la loi est définitivement adoptée) légiférer dans ce domaine par ordonnances ; ce que ne vont pas manquer de faire les élus du premier semestre.

Pour d’autres infos générales, allez sur le site : https://stopgazdeschiste.org/

lire aussi l’article des amis de la terre :

http://www.amisdelaterre.org/Code-minier-une-reforme-au-gout-amer-votee-a-l-Assemblee-nationale.html

Liste des amendements qui ont été adoptés

http://www2.assemblee-nationale.fr/user_download/04/W3tB8HDH6BH63XX-1.pdf
Compte rendu intégral de la première séance du mardi 24 janvier 2017

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170102.asp
Compte rendu intégral de la deuxième séance du mardi 24 janvier 2017

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170103.asp
Compte rendu intégral de la séance du mercredi 25 janvier 2017

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170104.asp

Vidéo de la séance du mercredi 25 janvier 2017 http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4606002_5888ad55a5ea4.1ere-seance--questions-au-gouvernement--adaptation-du-code-minier-au-droit-de-l-environnement-sui-25-janvier-2017


12 mai 2016 Gaz de couche : les forages en Lorraine ont commencé

Si vous croyiez que la loi de 2011 interdisant la fracturation hydraulique avait éloigné la menace des forages et des pollutions de l’eau, de l’air et des sols du territoire français, nous vous invitons à aller faire un tour en Moselle cet été.
http://www.amisdelaterre.org/Gaz-de-couche-les-forages-en-Lorraine-ont-commence.html


17 juillet 2015 EGL se rebaptise Française de l’Energie pour faire prospérer le gaz de houille lorrain

European Gas Limited (EGL), société spécialisée dans l’exploration et l’évaluation du gaz de houille, a décidé de se rebaptiser Française de l’Energie pour traduire son ancrage français, alors qu’elle espère débuter en 2017 l’exploitation de cette ressource en Lorraine, a expliqué son président.

Avec ce nouveau nom, on explique clairement qui on est, on affirme la démarche qui a été mise en place depuis 2009 et on annonce les prochaines étapes, a déclaré Julien Moulin, président de l’entreprise, lors d’un entretien à l’AFP.

http://www.romandie.com/news/613245.rom


15 février 2015 Vous n’aimez pas le gaz de schiste ? Vous n’allez pas aimer le gaz de couche

L’entreprise EGL explore le sous-sol français à la recherche de gaz de couche, les citoyens se mobilisent. L’opacité qui entoure ces activités technologiques, la pollution des nappes phréatiques et de l’air attachée à cette industrie et les émissions dans l’atmosphère de méthane - puissant gaz à effet de serre - sont autant de facteurs d’alerte pour les opposants à ces projets.

http://www.reporterre.net/Vous-n-aimez-pas-le-gaz-de-schiste


13 décembre 2014 Transition énergétique : Faut-il compter sur le gaz de charbon ?

Vous détestez le gaz de schiste ? Mais allez-vous aimer le gaz de charbon ? Si je vous donne l’autre nom de ce gaz, vous n’allez certainement pas l’adorer puisqu’il s’agit du tristement célèbre grisou. Ses explosions dans les mines de charbon, les fameux coups de grisou, ont provoqué des milliers morts dans les mines du monde entier. La seule catastrophe de Courrières, le 10 mars 1906, a fait 1099 victimes. La plus meurtrière a eu lieu en Chine le 25 avril 1942 : 1549 morts. Et l’an dernier encore, le 29 mars, la Chine comptait 28 victimes dans sa mine de Babao. Le grisou a donc beaucoup tué et il tue encore dans les pays qui exploitent des mines de charbon. Pourquoi un tel danger, malgré des siècles d’exploitation minière ? Parce que le grisou est consubstantiel au charbon. Qu’il est inodore et invisible et que, entre 5 et 15% de concentration dans l’air, il devient très explosif. Le grisou est en fait essentiellement composé de méthane.

http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-transition-energetique-faut-il-compter-sur-le-gaz-de-charbon-2014-12-12

Pour écouter : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4968364


26 novembre 2014 BrHouillard : un webdoc pour comprendre les enjeux du gaz de houille lorrain

BrHouillard est un excellent webdocumentaire universitaire, réalisé par des étudiants en journalisme numérique de l’université de Lorraine à Metz (Moselle). Il propose de comprendre les enjeux tournant autour de l’extraction éventuelle de Gaz de Houille dans notre région.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/2014/11/26/brhouillard-un-webdoc-pour-comprendre-les-enjeux-du-gaz-du-gaz-de-houille-lorrain-600656.html


24 octobre 2014 Gaz de couche dans le Nord de la France, la manipulation des chiffres et des esprits

Dans un article de La Voix du Nord de samedi 18 Octobre, Monsieur Péricaud, conseiller régional du Nord/Pas-de-Calais, fait une nouvelle fois la promotion de l’exploitation du gaz de couche dans la région. Tous les arguments sont “bons” : estimations biaisées, mission des dégâts environnementaux, mirages des emplois, négation des objectifs de la loi sur la transition énergétique.

Dans un document distribué par EGL lors de la mission d’enquête en janvier dernier, l’estimation des ressources était de 1,4 année de consommation française pour notre région. Quelques mois plus tard, l’estimation est d’une douzaine d’années de consommation française, sans qu’aucun élément nouveau de recherche ne soit intervenu. Pourtant EGL a fait à l’époque une réponse écrite à notre demande de précision sur cette estimation : “nos résultats ont été confirmés par le BEICIP” (filiale de l’Institut Français du Pétrole). Comment donner crédit à des estimations aussi fluctuantes ?

http://stopgazdeschiste.org/2014/10/24/gaz-de-couche-dans-le-nord-de-la-france-la-manipulation-des-chiffres-et-des-esprits/


10 octobre 2014 Lensois : la phase d’exploration du gaz de houille donnera-t-elle des réponses ?

Ce jeudi, à la faculté Jean-Perrin se tenait une série de débats sur le gaz de houille. La grande question : « Son exploitation est-elle un atout économique et une opportunité industrielle pour la région ? » Un colloque passionné dans cette période d’exploration qui concernera prochainement Avion et Divion.

http://www.lavoixdunord.fr/region/lensois-la-phase-d-exploration-du-gaz-de-houille-ia35b54051n2426316


1er juillet 2014 La caravane pour Notre Dame des Landes soutient les opposants au gaz de couche à Divion

Des caravanes traversent la France pour converger vers Notre-Dame-des-Landes le week-end prochain. L’une d’entre elles s’est arrêtée dans le Pas-de-Calais pour soutenir les opposants au gaz de couche.

http://www.reporterre.net/spip.php?article6078


1er juillet 2014 11 ans de gaz de houille dans le sous-sol français

Le gazier EGL juge que la France dispose de plus de 370 milliards de mètres cube de gaz de mine, soit plus de 11 ans de consommation nationale de gaz. Ce dernier est logé dans les veines de charbon fermées depuis longtemps dans le pays.

http://www.usinenouvelle.com/article/11-ans-de-gaz-de-houille-dans-le-sous-sol-francais.N272045


26 avril 2014 Témoignage d’un foreur travaillant sur les puits de gaz de houille

J’ai contacté le groupe de soutien communautaire (Gasfield Community Support group)[1] après avoir entendu L. S.[2] dire sur la radio qu’aucun travailleur dans l’industrie du gaz de houille n’était tombé malade et que les analyses indiquaient que la qualité de l’air et de l’eau était bonne.

Bassin_recup_eau_salee-J’ai commencé dans l’industrie en 2008, et j’ai travaillé pendant 3 ans et demi sur une tour de forage mobile. Au début, j’étais employé par Forages M[3], société qui a ensuite été reprise par A. J’ai travaillé d’abord comme assistant avant de passer à foreur principal adjoint. L’une des tâches consistait à mélanger les produits chimiques dans la fosse à boue avant le pompage vers la colonne de forage. Différents polymères étaient utilisés. On injectait la boue, composée d’eau salée, de Chlorure de potassium (KCl) et d’un polymère (le JK261) comme lubrifiant de la colonne de forage. En moyenne, s’il n’y avait pas de pertes, vous deviez utiliser 12 tonnes de chlorure de potassium et 15 palettes (720 bidons / 10800 kg) de polymère pour maintenir la viscosité et lubrifier la tête de forage. Les polymères étaient envoyés dans la fosse par l’intermédiaire d’une trémie. Les polymères devaient être pulvérisés dans la trémie et nous revenaient en pleine figure, dans les yeux ; nous respirions cela constamment. Cela pouvait durer des heures de suite. Nous portions des masques, quelquefois de sécurité (à filtre), sinon de simples masques en papier.

http://stopgazdeschiste.org/2014/04/26/temoignage-dun-foreur-travaillant-sur-les-puits-de-gaz-de-houille/


28 février 2014 Le gaz de couche : retour vers le passé pour la Lorraine et pour le Nord

Le gaz de couche est présenté comme un atout économique dans le Nord et en Lorraine. Mais son impact environnemental est très lourd pour un gain économique et d’emploi très limité.

http://www.reporterre.net/spip.php?article5465


20 février 2014 A Divion, les habitants dénoncent l’opacité sur le gaz de couche

Dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, Divion doit accueillir d’ici à la fin 2014 l’un des deux forages exploratoires d’European Gas Limited (EGL), qui devront valider le potentiel en gaz de couche de la région. Un projet « caché à la population » jusqu’à très récemment, à en croire Louis Sailly, un membre du collectif Gaz Houille 62, monté début février pour le faire capoter. « Je l’ai appris par un tract du collectif Houille-ouille-ouille dans ma boîte au lettre en janvier, confirme Alexis Dehondt, l’un des 7 000 habitants de la petite ville. J’en ai parlé aux gens du coin, mais personne n’est au courant. »

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/19/a-divion-les-habitants-denoncent-l-opacite-sur-le-gaz-de-couche_4369198_3244.html


19 février 2014 Gaz de couche : un nouveau charbon pour le Nord–Pas-de-calais ?

Le Nord-Pas-de-Calais vient de franchir une nouvelle étape vers l’exploitation d’un nouvel hydrocarbure non conventionnel aussi controversé que prometteur : le gaz de couche. Une mission d’enquête constituée à l’automne sous l’égide du schéma régional de développement économique a rendu, mardi 18 février, des conclusions favorables à des forages exploratoires, qui devraient commencer dès la fin de l’année.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/19/gaz-de-couche-un-nouveau-charbon-pour-le-nord-pas-de-calais_4369178_3244.html


18 février 2014 Le gaz de houille ou l’avenir du Nord-Pas-de-Calais

Un gaz moins cher, de l’emploi, avec des conséquences environnementales quasi nulles. Voici résumé à grands traits l’étude réalisée par la mission d’enquête « gaz de houille », dans le cadre de la conférence permanente du Schéma régional de développement économique (SRDE) de la région Nord-Pas-de-Calais. Dévoilée aujourd’hui, cette étude assez scolaire d’une soixantaine de pages dresse un portrait très engageant des activités en cours et à venir de l’entreprise European Gas Limited (EGL)[1], titulaire de plusieurs permis dans la région. Le Journal de l’environnement passe en revue les principaux points de ce rapport qui pourrait relancer l’activité gazière dans la région.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-gaz-de-houille-ou-l-avenir-du-nord-pas-de-calais,43055?xtor=EPR-9


20 décembre 2013 En Lorraine, des boues toxiques de gaz de houille disparaissent… par magie

Un chantier de forage de gaz de houille se déroule en Moselle. Elle produit des boues extrêmement toxiques, que des camions convoient vers une destination… inconnue. Des habitants, plus qu’inquiets, adressent une lettre ouverte à Philippe Martin, ministre de l’Ecologie.

http://www.reporterre.net/spip.php?article5178


18 décembre 2013 GAZ "DE HOUILLE" : A TRITTELING-REDLACH, LE FORAGE EST À L’ARRÊT ET LES EFFLUENTS DE FORAGES SE VOLATILISENT

Depuis octobre 2013, la société EGL travaille sur un chantier de forage à Tritteling-Redlach dans le bassin de Saint Avold (en Moselle) pour évaluer la présence de gaz de couche, communément appelé « gaz de houille ». Mais le forage est arrêté depuis une dizaine de jours, et ce pour une durée indéterminée, selon les laconiques informations transmises par la commune aux habitants du village ce 3 décembre. Des "problèmes techniques" justifient cet arrêt, que d’anciens mineurs interprètent comme un potentiel blocage d’une tête de forage dans le puits, problème toujours délicat à résoudre.

http://stopgazdeschiste.org/2013/12/18/gaz-de-houille-a-tritteling-redlach-le-forage-est-a-larret-et-les-effluents-de-forages-se-volatilisent/


22 octobre 2013 Gaz de houille : le permis dit « de Brive » définitivement rejeté

Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a rejeté définitivement, mardi 22 octobre, la demande d’octroi d’un permis de recherches dit « permis de Brive » déposée le 20 septembre 2010 par une société basée à Singapour « Hexagon Gaz ».

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/correze/2013/10/22/gaz-de-houille-le-permis-dit-de-brive-definitivement-rejete_1739322.html


23 juillet 2013 Pétition contre le gaz de houille en Moselle-Est

L’inquiétude des habitants de Tritteling-Redlach (Moselle Est) depuis début juillet, le début du forage d’exploration du gaz de houille.

http://www.francebleu.fr/environnement/gaz-de-houille/petition-contre-le-gaz-de-houille-en-moselle-est-724514


18 juin 2013 L’électricité à base de gaz de houille va être subventionnée

PARIS - Le gouvernement va créér d’ici la fin de l’année un tarif d’achat spécifique pour permettre la production d’électricité à partir du gaz de houille (ou grisou) extrait par la société Gazonor d’anciennes mines de charbon dans le Nord-Pas-de-Calais, a-t-on appris mardi.

L’instauration de ce tarif bonifié, qui avait été annoncé dans la matinée par le ministre délégué au développement Pascal Canfin, en réponse à une question d’un sénateur du Pas-de-Calais, a été confirmée à l’AFP par le ministère de l’Ecologie et de l’énergie.

http://www.romandie.com/news/n/_L_electricite_a_base_de_gaz_de_houille_va_etre_subventionnee27180620131913.asp


19 février 2013 Montebourg défend le gaz de houille et une recherche publique sur le gaz de schiste

PARIS - Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a de nouveau plaidé mardi pour l’exploitation du gaz de houille ou grisou, et a suggéré de confier à une société publique la recherche sur les techniques d’extraction du gaz de schiste.

Nous avons un enjeu d’indépendance énergétique et de souveraineté économique. Les prix de l’énergie étant en train de s’envoler, la reprise en main de notre destin sur ce terrain-là devient de plus en plus non seulement rentable, mais nécessaire, c’est une réalité, a expliqué le ministre devant la Commission du développement durable de l’Assemblée nationale.

http://www.romandie.com/news/n/_Montebourg_defend_le_gaz_de_houille_et_une_recherche_publique_sur_le_gaz_de_schiste67190220131957.asp ?


19 février 2013 Menace sur le « gaz made in France », cher à Montebourg

Les permis autorisant l’exploration en Lorraine du gaz de houille arrivent à expiration. Leur renouvellement tarde.
Menace sur le « gaz made in France », cher à Montebourg
Vantée par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, l’exploration en Lorraine du gaz de houille risque d’être bloquée sans un renouvellement des permis qui arrivent bientôt à expiration. Le gaz de houille ne fait pas systématiquement appel à la fracturation hydraulique, interdite en France depuis juillet 2011 en raison notamment des risques que cette technique d’extraction fait courir à l’environnement mais aussi des énormes quantités d’eau qu’elle mobilise.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202576003178-menace-sur-le-gaz-made-in-france-cher-a-montebourg-540051.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter


8 février 2013 Exploitation du gaz de houille : retour explosif en Cévennes ?

Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg s’est dit favorable à l’exploitation du gaz de houille - le grisou des anciennes mines de charbon - en Lorraine. Mais Quid du bassin alésien et de son passé minier ? Bataille d’arguments.

http://www.midilibre.fr/2013/02/08/gaz-de-houille-retour-explosif-en-cevennes,640649.php#


31 janvier 2013 Gaz de houille Brèves : de quoi parle-t-on ?

Arnaud Montebourg, en se disant favorable à l’exploitation du gaz de houille, a mis un coup de projecteur sur un projet bien avancé en Lorraine. Ce terme recouvre plusieurs réalités et techniques d’exploitation. Détails.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/gaz-houille-charbon-lorraine-non-conventionnel-17674.php4?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


12 novembre 2021

Par Rédaction Yonne Lautre

Le vendredi 12 novembre 2021

Mis à jour le 12 novembre 2021