Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Nucléaire > Agir en Région > Nouvelle Aquitaine >

Centrale du Blayais : 15 pièces irrégulières mais elle tourne...

Centrale de Blaye en Gironde

21 juillet 2018 Centrale du Blayais : Erreur de maintenance sur un circuit essentiel en zone nucléaire du réacteur 1

Le 10 juillet 2018, les équipes de la centrale nucléaire du Blayais ont découvert qu’une erreur avait été commise lors d’une précédente opération de maintenance réalisée sur une pompe du circuit RCV* du réacteur 1. Ce circuit sert au contrôle volumétrique et chimique du circuit primaire**. Il a notamment pour fonction de maintenir dans le circuit primaire la quantité d’eau nécessaire pour assurer le refroidissement du cœur du réacteur. Il permet aussi de maintenir la qualité de l’eau du circuit primaire et d’ajuster sa teneur en acide borique, utilisé pour ralentir la réaction nucléaire. Ce que l’exploitant désigne comme un "défaut qualité lors d’une activité de maintenance" a été déclaré comme évènement significatif pour la sûreté le 18 juillet et classé au niveau 1. "Défaut" détecté bien tardivement puisque l’activité de maintenance en question remonte à... 2016.

http://www.sortirdunucleaire.org/France-Blayais-Erreur-de-maintenance-sur-un-circuit-essentiel-en-zone-nucleaire-du-reacteur-1


26 avril 2018 France : Blayais : Le réacteur 4 arrêté en raison d’un problème en zone nucléaire

Quand les exploitants des installations nucléaires communiquent des informations au public, il est souvent nécessaire de prendre les termes utilisés avec précautions. Vocabulaire soigneusement choisi pour donner une image lisse et surtout éloigner toute idée de danger. Mais avec un soupçon d’attention, les évènements prennent un autre visage. Cas d’école avec la dernière communication d’EDF sur l’arrêt du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Blayais.
http://www.sortirdunucleaire.org/France-Blayais-Le-reacteur-4-arrete-en-raison-d-un-probleme-en-zone-nucleaire


3 mars 2018 Blayais : Arrêt automatique du réacteur 4 en raison d’un problème sur le circuit secondaire

Dimanche 25 février 2018, le réacteur 4 de la centrale nucléaire du Blayais s’est arrêté automatiquement. Ce dispositif de sûreté et de protection du cœur du réacteur se déclenche en cas de situation anormale. Une fois le réacteur arrêté, la réaction de fission n’est plus entretenue.
http://sortirdunucleaire.org/France-Blayais-Arret-automatique-du-reacteur-4-en-raison-d-un-probleme-sur-le-circuit-secondaire


14 avril 2017 Nucléaire : un travailleur de la centrale du Blayais, en Gironde, touché par une poussière radioactive au visage

Un travailleur de la centrale nucléaire du Blayais, en Gironde, a reçu une poussière radioactive au visage lundi 10 avril, selon

France Bleu Gironde. EDF a déclaré que le travailleur a reçu plus du quart de la dose de radioactivité prescrite pour une année pour un employé du nucléaire, selon EDF.

https://fr.news.yahoo.com/nucl%C3%A9aire-travailleur-centrale-blayais-gironde-touch%C3%A9-poussi%C3%A8re-radioactive-210021903.html


12 décembre 2016 Centrale du Blayais : 15 pièces irrégulières mais elle tourne...

Les quatre réacteurs de la centrale du Blayais comptent 15 pièces irrégulières issues de Creusot Forge, et l’inventaire des falsifications de cette société est encore en cours. Mais l’Autorité de sûreté nucléaire a validé la poursuite de son activité. Des militants anti-nucléaire ont dit leur colère vendredi à Bordeaux.
http://rue89bordeaux.com/2016/12/centrale-nucleaire-blayais-pourtant-tourne/


29 septembre 2016 De graves irrégularités dans les réacteurs nucléaires du Blayais

32 des 58 réacteurs nucléaires français comportent des pièces défectueuses, assure l’expert britannique John Large dans un rapport réalisé pour l’ONG Greenpeace, et dont L’Obs a dévoilé ce mercredi les conclusions. Les quatre réacteurs de la centrale du Blayais sont concernées par ces anomalies, initialement détectées et révélées le 23 septembre dernier par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

http://rue89bordeaux.com/2016/09/graves-irregularites-dans-les-reacteurs-nucleaires-du-blayais/


28 août 2015 ncident de niveau 2 à la centrale nucléaire d’EDF du Blayais (Gironde) : Irradiation d’un travailleur lors de l’arrêt programmé du réacteur 4

L’ASN a été informée le 21 août 2015 par EDF de l’exposition accidentelle d’un travailleur d’une entreprise prestataire d’EDF à une dose de rayonnements ionisants excédant une limite réglementaire.

http://www.asn.fr/Informer/Actualites/Centrale-du-Blayais-Irradiation-d-un-travailleur-lors-de-l-arret-programme-du-reacteur-4


22 août 2015 Centrale de Blaye en Gironde : contamination de niveau 2 d’un prestataire de maintenance

Un prestataire d’EDF intervenant dans la centrale nucléaire de Blaye (Gironde) a été victime mardi d’une contamination externe de niveau 2 sur l’échelle internationale de classement des événements nucléaires (INES) mais son état ne justifie pas de suivi médical, a indiqué vendredi le groupe EDF dans un communiqué.

http://www.romandie.com/news/622892.rom


19 juin 2015 Centrale nucléaire du Blayais : 118 personnes évacuées du bâtiment réacteur n°4

Suite à une mesure de radioactivité supérieure au seuil autorisé, le bâtiment a été évacué. Les personnels de la centrale ont été médicalement contrôlés, avant de pouvoir rentrer chez eux

http://www.sudouest.fr/2015/06/18/centrale-nucleaire-du-blayais-118-personnes-evacuees-du-batiment-reacteur-n-4-1955689-2780.php


22 janvier 2015 "C’est un ovni, pas un drone" qui a survolé la centrale nucléaire du Blayais (!!!)

Mardi, lors de la présentation des résultats 2014 et des perspectives de la centrale nucléaire du Blayais, le directeur Pascal Pezzani est revenu brièvement sur l’affaire des drones

http://www.sudouest.fr/2015/01/21/c-est-un-ovni-pas-un-drone-qui-a-survole-la-centrale-nucleaire-du-blayais-1804446-2780.php


1er juin 2013 EDF peut utiliser du MOX dans tous les réacteurs de la centrale du Blayais

PARIS - EDF a été autorisé par le gouvernement à utiliser du MOX, un combustible nucléaire contenant du plutonium provenant de combustibles usagés, dans deux réacteurs supplémentaires de sa centrale du Blayais (Gironde), selon un décret publié jeudi au Journal officiel.

Cet oxyde mixte d’uranium et de plutonium, spécialité française fabriquée par Areva et employée dans l’Hexagone depuis 1987, était déjà utilisé dans les réacteurs 1 et 2 de la centrale proche de Bordeaux.

http://www.romandie.com/news/n/_EDF_peut_utiliser_du_MOX_dans_tous_les_reacteurs_de_la_centrale_du_Blayais88300520131954.asp ?

(du Mox comme à Fukushima...)


1er décembre 2019

Par Rédaction Yonne Lautre

Le dimanche 1er décembre 2019

Mis à jour le 20 août 2023