Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Nucléaire > France > Essais nucléaires, Nucléaire militaire >

Agir contre les essais nucléaires & pour les droits des victimes dans le monde

9 février 2017 L’Assemblée nationale favorise les indemnisations de victimes d’essais nucléaires en Polynésie

L’Assemblée nationale a favorisé jeudi 9 février l’indemnisation des victimes d’essais nucléaires en Polynésie, en supprimant à l’unanimité la notion de « risque négligeable » jusqu’alors en vigueur, lors d’un vote qualifié d’« historique » par plusieurs orateurs.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/02/09/l-assemblee-nationale-favorise-les-indemnisations-de-victimes-d-essais-nucleaires-en-polynesie_5077135_823448.html


9 août 2016 Plainte déposée contre la France devant la CPI pour crime contre l’humanité pour ses essais nucléaires en Polynésie

L’Etat français va-t-il bientôt devoir se justifier devant la justice internationale pour les 193 essais nucléaires réalisés en Polynésie entre 1966 et 1996 ? Dimanche, l’Eglise protestante Mahori a annoncé qu’elle allait porter plainte pour crime contre l’humanité devant la Cour pénale internationale (CPI) contre la France « pour toutes les conséquences des essais nucléaires, et pour son mépris face à toutes les maladies endurées par les Polynésiens », rapporte l’AFP.
http://www.liberation.fr/direct/element/_44934/


7 juillet 2016 Victimes des essais nucléaires : un projet de décret insuffisant

Cinquante ans après le premier essai nucléaire à Moruroa, en Polynésie française, les associations de victimes dressent un bilan calamiteux de la loi Morin du 5 janvier 2010. Le projet de décret présenté le 6 juillet ne réglera pas le problème.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/victimes-des-essais-nucleaires-un-projet-de-decret-insuffisant,72525


22 février 2016 Essais nucléaires en Polynésie : la France doit réparation aux habitants !

À l’occasion de la visite de François Hollande en Polynésie, le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce la non-prise en charge par la France des ravages causés par les essais nucléaires dans le Pacifique.

http://www.sortirdunucleaire.org/Essais-nucleaires-en-Polynesie-la-France-doit


22 février 2016 Tahiti subit la double peine des essais nucléaires

François Hollande se rend à Tahiti le 22 février. Cinquante ans après le premier essai nucléaire, en 1966, la Polynésie française en paye toujours les conséquences sociales et environnementales. Et tout ce que la France peut faire, « c’est donner un peu d’argent pour conforter encore plus le système de dépendance ».

https://www.mediapart.fr/journal/france/210216/tahiti-subit-la-double-peine-des-essais-nucleaires


14 octobre 2015 Victimes d’essais nucléaires : le ministère de la santé entre dans la danse

La commission de suivi de l’indemnisation des victimes des essais nucléaires a été installée mardi 13 octobre par la ministre de la santé, Marisol Touraine. Exit la tutelle du ministère de la défense, jugée un frein à l’instruction des dossiers.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/victimes-d-essais-nucleaires-le-ministere-de-la-sante-entre-dans-la-danse,62937


15 janvier 2015 Demi-victoire pour les victimes des essais nucléaires

L’incroyable feuilleton judiciaire de l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français continue dans la douleur. La cour d’appel de Bordeaux, dans un arrêt rendu mardi 13 janvier, a reconnu le droit à l’indemnisation pour neuf victimes sur dix-sept demandes. Lors des audiences les 2 et 16 décembre, le rapporteur public s’était dit favorable à l’indemnisation de treize plaignants. Une sorte d’équilibre qui ne satisfait pas ceux qui se battent depuis de longues années pour la reconnaissance de leur statut d’« irradiés de la République ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/14/demi-victoire-pour-les-victimes-des-essais-nucleaires_4555838_3244.html#CuIJ8g4JH2OiFRY8.99


28 août 2013 Agir contre les essais nucléaires & pour les droits des victimes dans le monde

Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de plus de 940 associations
et 59 000 personnes
Agréée pour la protection de l’environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

Armes nucléaires Stop
http://armesnucleairesstop.org/
Armes nucléaires Stop

Observatoire des armements
www.obsarm.org

Moruroa e tatou
www.moruroaetatou.com

Communiqué de presse commun - 28 août 2013
29 août 2013 : 4ème journée internationale contre les essais nucléaires
La nécessaire assistance aux victimes

Comme chaque année depuis 2009, les Nations Unies marquent le 29 août par une Journée internationale contre les essais nucléaires. Dans son message, M. Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies rappelle que le traité d’interdiction des essais nucléaires n’est toujours pas entré officiellement en vigueur du fait que huit États ne l’ont pas encore ratifié. Il invite la société civile et les médias à sensibiliser l’opinion mondiale pour que l’interdiction définitive des essais permette « de léguer à nos enfants un monde exempt d’armes nucléaires ».

Nous, représentants de la société civile d’un État qui a des responsabilités historiques dans les effets dévastateurs de ces essais nucléaires sur la vie humaine et sur l’environnement, nous voulons marquer, devant le monde entier, cette journée du 29 août en rappelant les conséquences humanitaires catastrophiques des essais et des armes nucléaires.

En effet, les quelque 2 083 explosions nucléaires qui ont permis la mise au point de dizaines de milliers d’armes de destruction massive censées assurer la paix de la planète ont violé le droit à la vie, à la santé et à un environnement sain à des peuples sans défense. La folie nucléaire des grandes puissances est un véritable crime contre l’avenir, affirment les biologistes depuis Hiroshima, parce que les radiations répandues par leurs bombes ont contribué à détériorer le patrimoine génétique des êtres humains.

Au-delà d’un rappel nécessaire à la légalité internationale, nous voulons que cette journée du 29 août interpelle les dirigeants du monde entier sur l’assistance indispensable à toutes les victimes qui ont subi et subissent encore aujourd’hui dans leur existence quotidienne les conséquences des essais nucléaires. Il subsiste tant de problèmes très préoccupants pour les populations et leur environnement sur tous les anciens sites d’essais de la planète : au Sahara comme à Moruroa, à Maralinga en Australie, aux Îles Marshall, au Nevada, au Kazakhstan, en Nouvelle-Zemble, au Xing-Kiang et il reste à expertiser les conséquences sanitaires et environnementales sur les sites d’essais indiens, pakistanais, coréens en plus de la centaine de zones contaminées par des explosions nucléaires dans l’ex-Union soviétique.

• Nous appelons à nouveau tous nos concitoyens à signer et faire signer l’appel international lancé en 2010 pour rappeler à leurs responsabilités les grandes puissances : http://appelinternationalessaisnucleaires.org/

• Nous souhaitons également attirer l’attention sur les documents récemment déclassifiés sur les essais nucléaires en Polynésie, qui montrent l’ampleur des retombées radioactives qui ont touché les civils comme les militaires.

• Nous appelons particulièrement les autorités françaises à reformuler sans tarder une véritable loi de reconnaissance et d’indemnisation des victimes des essais nucléaires qui soit digne de la « patrie des droits de l’homme ».

Pour en savoir plus :
http://groupes.sortirdunucleaire.org/Consequences-des-essais-nucleaires

http://www.obsarm.org/spip.php?article206


13 mars 2021

Par Rédaction Yonne Lautre

Le samedi 13 mars 2021

Mis à jour le 10 septembre 2022