Rubriques > Pour les terres, l’air, l’eau, l’alimentation, contre les pesticides > Alimentation, Biodiversité & climat >

(R)évolution végétarienne : manger végétal est doublement bon pour la planète

29 janvier 2018 Comment le végétarisme s’installe dans la culture populaire

Depuis les associations militantes et les cercles académiques qui pensent notre relation aux animaux, le sujet diffuse lentement vers le grand public, souligne, dans sa chronique, Stéphane Foucart, rédacteur au « Monde ».
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/27/la-question-animale-s-installe-discretement-dans-la-culture-populaire_5248078_3232.html


3 juillet 2017 L’imposture intellectuelle des carnivores

Dans ce cinglant essai, Thomas Lepeltier, collaborateur régulier de Sciences Humaines, plonge – pour ainsi dire – le couteau dans la plaie. Comment peut-on prétendre défendre la cause des animaux et ne pas être, comme lui, végétarien militant ? Pour le montrer de la manière la plus imparable qui soit, T. Lepeltier prend à revers les déclarations d’une demi-douzaine d’intellectuels et de journalistes pour en dénoncer les incohérences. En effet, si la plupart d’entre eux critiquent avec véhémence les aspects les plus cruels de l’élevage et de l’abattage industriels, tous avancent aussi de « bonnes raisons » de ne pas rejeter le carnivorisme : supériorité morale de l’être humain, consentement de l’animal, reconnaissance de la cruauté inhérente à la nature, préservation d’une tradition immémoriale, excellence de la viande, etc.

https://www.scienceshumaines.com/l-imposture-intellectuelle-des-carnivores_fr_38455.html


29 mai 2017 (R)évolution végétarienne : Les 10 mesures du programme Veggie 2017

Les 10 mesures du programme Veggie 2017

1 : Supprimer l’exemption du méthane entérique de la loi sur la transition énergétique
2 : Imposer un affichage du coût climatique des produits alimentaires

Découvrez les mesures sur le thème de l’écologie

3 : Abroger les textes de loi imposant les protéines carnées dans les écoles
4 : Mettre en place des menus végétariens alternatifs dans la restauration collective

Découvrez les mesures sur le thème de la restauration collective

5 : Mettre en place une politique agricole de transition vers un modèle plus végétal
6 : Mettre en place une politique économique de transition vers un modèle plus végétal

Découvrez les mesures sur le thème de la politique économique et agricole

7 : Interdire l’intervention des lobbies agroalimentaires de produits à risque pour la santé dans les établissements scolaires
8 : Informer et sensibiliser aux bénéfices des protéines végétales

Découvrez les mesures sur le thème de l’éducation

9 : Former les médecins et les personnels de santé sur les liens entre alimentation et santé
10 : Organiser une vaste campagne de santé publique en faveur d’une alimentation plus végétale

Découvrez les mesures sur le thème de la santé

http://www.veggie2017.fr/10-mesures/


28 mars 2016 Renan Larue : « Boucheries et poissonneries disparaîtront progressivement »

Ce chiffre donne le vertige : plus de 110 000 agneaux sont éliminés afin de célébrer Pâques, en France*. Mais le langage a ses pudeurs ; sans vraiment y penser, nous appelons « viande » ceux que très peu d’entre nous seraient capables de mettre à mort lorsqu’ils étaient, quelques minutes avant de devenir des « produits carnés », des êtres doués de sensibilité, de mémoire et d’affects. Renan Larue, professeur à l’Université de Californie, à Santa Barbara, est notamment l’auteur de l’essai Le végétarisme et ses ennemis (éditions PUF). Et si, de l’Antiquité à demain, nous tendions l’oreille à ces voix qui, comme Plutarque ou Tolstoï, refusaient de se nourrir aux dépens des (autres) espèces animales ?

http://www.revue-ballast.fr/renan-larue/


11 février 2016 Berlin devient la capitale de la révolution végétarienne

Des saucisses ? Oui, mais de légumes. Des escalopes panées ? Au tofu, alors. À Berlin, les traditions culinaires se sont mises au régime sans viande. La ville vient même d’être élue « capitale mondiale des végétariens » par le magazine états-unien Saveur. C’est promis, aucun animal n’a été maltraité au cours de ce reportage.

http://www.reporterre.net/Berlin-devient-la-capitale-de-la-revolution-vegetarienne


11 octobre 2015 Veggie Pride : pourquoi les végétariens défilent à Paris

Au moment où l’introduction d’un repas végétarien obligatoire dans les cantines scolaires fait débat jusqu’à l’Assemblée nationale, la 15e Veggie Pride française est organisée samedi 10 et dimanche 11 octobre dans les rues de Paris. Au menu de cet événement qui devrait rassembler un millier de personnes : défilé sur le thème du carnaval animal, soirée le "Bal et la Bête" et journée de conférences dédiées à la question animale. Si le mouvement végétarien progresse en France, il reste soumis à des clichés tenaces, exacerbant les conflits avec les "carnistes". Entretien avec Clémence Laot, l’une des organisatrices de ce "festival antispéciste", vegan et professeure de français.

Pourquoi organiser une Veggie Pride ?

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2015/10/10/veggie-pride-pourquoi-les-vegetariens-defilent-a-paris/


4 avril 2015 Faut-il devenir végétarien pour sauver la planète ?

L’élevage est une source notable de gaz à effet de serre. Doit-on pour autant le supprimer ? Y a-t-il des types d’élevage respectueux de l’environnement ? Faut-il cesser de manger de la viande ou seulement de la viande industrielle ? Enquête... et réponse.

http://www.reporterre.net/Faut-il-devenir-vegetarien-pour


17 avril 2014 week end d’initiation à la cuisine végétarienne et usage des épices du samedi 26 au dimanche 27 avril 2014 à BEAUMONT-LA-FERRIÈRE (58)

du samedi 26 au dimanche 27 avril 2014 • à partir de 9h30 - BEAUMONT-LA-FERRIÈRE (58) • "La Maison"
Organisateur : l’association "Champ de la Fontaine"

Week-end convivial, dans un cadre champêtre autour de la cuisine végétarienne

Vous trouverez toutes les informations sur ce week-end végétarien en téléchargeant la plaquette ou sur le blog de l’association : la-maison-beaumont.blogspot.fr


15 novembre 2013 Demain, tous végétariens ?

Une grande révolution culturelle s’annonce : demain, nous ne mangerons plus de produits d’origine animale. Tout d’abord, la consommation de viande, d’œufs et de produits laitiers n’est pas nécessaire pour être en bonne santé. Ensuite, et peut-être surtout, cette consommation se fonde toujours sur des actes de cruauté envers les animaux. Or, comme de nos jours plus personne n’accepte que l’on soit cruel sans nécessité, la consommation des produits d’origine animale finira bien par être abolie, comme l’a été jadis l’esclavage.

Lire la suite de cet article


18 février 2022

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le vendredi 18 février 2022

Mis à jour le vendredi 18 février 2022