Yonne Lautre

« La solidarité n’est pas un délit mais un devoir » par un Collectif dont Attac Calais

Attac Calais
vendredi 2 mai 2003 par Yonne Lautre

NON M. SARKOZY, LA SOLIDARITE N¹EST PAS UN DELIT MAIS UN DEVOIR !

A l’heure où M. Sarkozy dévoile sa nouvelle loi anti-immigré (soupçon
systématique et blocage des mariages mixtes, soupçon de paternité de
complaisance, création d¹un fichier central des empreintes digitales
des demandeurs de visas, triplement de la durée de la rétention
administrative, retour du certificat d¹hébergement façon Debré-1997
sous un autre nom, installation aux frontières de l¹Europe de camps
d¹internement pour étrangers indésirables, précarisation accrue des
personnes détentrices de titres de séjour...), la répression s¹abat
sur ceux qui font acte de solidarité.

Jeudi 17 avril un vol à destination de Bamako (Mali) a été retardé de
13h au départ de Roissy suite au fait que des " sans papiers maliens
criaient et se débattaient " refusant ainsi l¹expulsion dont ils
faisaient l¹objet.
Six passagers ont été interpellés dont trois ont
été placés en garde à vue pour « délit de solidarité ». En effet ces
personnes ont protesté contre l¹embarquement forcé, brutal et manu
militari des sans papiers dans l¹avion.

A Calais, en novembre 2002, M. Sarkozy fait fermer le camp de
Sangatte et déclare illico que « le problème est réglé ». Grossier
effet d¹annonce médiatique, la fermeture ne fait que rejeter à la
rue des centaines de réfugiés qu¹alors la police du Ministre de
l¹Intérieur pourchasse, traque, brutalise et humilie quotidiennement
depuis.

Des personnes membres ou pas du Collectif C¹sur décident, face à
cette situation humainement insupportable, de leur apporter une aide
humanitaire en leurs fournissant des repas, des vêtements, des
douches et un hébergement pour une ou deux nuits.

Alors que ces actions déclarées publiquement se déroulent depuis
plusieurs mois, et malgré les menaces sans cesse réitérées de la
part de la police du ministre de l¹Intérieur, le 22 avril 2003, la
police débarque au petit matin chez l¹un d¹eux, Charles Frammezelle,
dit Moustache, pour le placer en garde à vue. Puis il est mis en
examen pour " aide à l¹entrée ou au séjour irrégulier d¹un étranger,
en bande organisée " (article 21), un délit puni de 10 ans de
prison.
Ainsi, comme le rappelle l¹abbé Boutoille, doyen de Calais,
« A travers » Moustache ", c¹est l’action du collectif qui est
visée pour cacher le silence et l¹indifférence des hommes politiques
et l¹échec de l¹après Sangatte.
Ceux qui devraient passer en justice
sont ceux qui ne portent pas secours à des hommes en danger. " (
Voix du Nord du 26 avril 2003 ).

A Calais, à Roissy, M. Sarkozy poursuit et veut faire condamner par
la Justice ceux qui révèlent l’échec, l¹inhumanité et la négation
des droits de l¹Homme de sa politique.

Nous exprimons notre entière solidarité à Charles Frammezelle et aux
trois de Roissy poursuivis ou menacés de l¹être pour acte de
solidarité.

Face à la répression qui frappe ceux qui luttent, nous sommes tous
concernés car la répression n’a pas de limite. La solidarité n¹est
pas et ne pourra jamais être un délit ! C¹est un devoir !

Lille, le 29 avril 2003

Signataires : APU Moulins - Comité des Sans Papiers 59 - Fédération
Anarchiste - CNT 59-62 LCR - JCR - Ras l¹front 59 - Melt Assoc -
Alternative Libertaire - Actions pour la Citoyenneté en Algérie -
MRAP Lille - Comité de Défense des Droits des Sans Papiers 59
Chiche ! 59 SUD Education 59-62 Les Alternatifs Les Amis des
Algériens et de l¹Algérie Coordination Communiste - Emmaüs Angers
49 Les Verts de Lille La Souris Verte/Forum des Jeunes Verts
MRAP 13 Les Verts Nord Pas de Calais - des individusŠ


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4064 / 3711853

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Droits  Suivre la vie du site Droits citoyens  Suivre la vie du site France   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License