28 février 2016 Une agriculture plus saine pour une meilleure santé et pour protéger notre terre

Habitante d’un village à la campagne « Arcy Sur Cure », je suis entourée par une agriculture conventionnelle et une voie de chemin de fer où la SNCF dépose à outrance des produits phytosanitaire pour tuer l’herbe.
Toute cette pollution est située beaucoup trop proche de mon habitation et celles d’autres habitants.

Polluée par des odeurs nauséabonde, je suis obligée de rentrer chez moi et de fermer toutes les fenêtres et les portes et ne plus en sortir pendant quelques heures tellement les odeurs sont fortes.
Et quand vous sortez car vous êtes obligés, par exemple de promener le chien, toutes ces odeurs me provoquent une forte irritation de la gorge, mal de tête, yeux qui piquent et irrités..... que penser.
Et toutes ces odeurs sont très tenaces et dures des mois. Puisque les épandages se répète très souvent.

Tous ces polluants très toxiques que nous respirons provoque des maladies : cancer, maladie de parkinson, maladie cardiovasculaire et bien d’autres. Et coûte très chère à la Sécurité sociale.

ALORS !!!

Donner beaucoup plus de SUBVENTIONS aux agriculteurs qui cultiveront à la paysanne, naturel et biologique à 100%.

Cette agriculture biologique sera plus respectueuse pour nous, nos enfants, nos petits enfants et tous les êtres vivants, entre autres nos compagnons les animaux (Chiens, chats, oiseaux de la nature, abeilles)... Puisque eux aussi ne sont pas épargnés. Sans oublié notre terre épuisée de tous ces produits toxiques.

Et plus il y aura d’agriculture biologique, naturelle et paysanne moins nous paierons chère notre matière première.

Manger sain !!!
Respirer sain !!!

Pour notre santé, celle de nos enfants de nos petits enfants..... Agissons ensemble !!!

https://www.change.org/p/marieguitedufay-une-agriculture-plus-saine-pour-une-meilleure-sant%C3%A9-et-pour-prot%C3%A9ger-notre-terre

[Combien de nouvelles pétitions produites par jour par Change.org ?]

Attention NDLR : Si nous soutenons cette pétition, nous attirons votre attention sur la question du site qui en est le support. Voir nos articles Pétitions citoyennes sur internet : questions entre sites marchands et sites citoyens et Quelles pétitions signer sur internet ?. Lire aussi : Pétitions par mail : signer ou ne pas signer ? et Pétitions citoyennes sur internet : et si on relocalisait ?
(Note de la Rédaction de Yonne Lautre)


7 juillet 2014 Soutenir le développement de l’Agriculture Biologique en Bourgogne : Pétition en cours

La CGAB et les GAB de Bourgogne remercient vivement l’ensemble des associations et structures partenaires qui ont soutenu leur action en faveur des aides bio.

Il ne fait aucun doute que le communiqué largement repris par la presse et les différents courriers adressés directement au Conseil Régional, ont pesé sur les décisions de la Région.

Alors que l’enveloppe proposée par le Ministère était de 41 M€ en Bourgogne pour couvrir les aides à la conversion et au maintien, le Conseil Régional n’en retenait que 21,3 M€.

Lors de la réunion du 18 juin, le Conseil Régional a annoncé une enveloppe de 36 M€ fléchée uniquement sur les aides à la conversion. Si ce montant ne permet pas un rythme de développement pour un doublement des surfaces d’ici 2020, il doit nous permettre d’engager plus sereinement la campagne 2015. Année, nous l’espérons, de reprise significative des conversions bio.

Tout n’est pas encore acquis. Nous n’avons pas de garantie pour le financement des aides au maintien, aujourd’hui rendues indispensables pour de nombreux agrobiologistes.

Nous restons vigilants et nous ne manquerons pas de vous informer sur les points qu’il reste à négocier (aides au maintien, MAET…).

Sincères salutations,

Pour la CGAB, le Président

Xavier Niaux


22 juin 2014 Soutenir le développement de l’Agriculture Biologique en Bourgogne : Pétition en cours

Pendant que nos élus rognent sur les budgets de soutien à l’agriculture biologique...

Le coût de l’exposition aux perturbateurs endocriniens se chiffre en milliards

L’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens (PE) coûterait environ 4 milliards d’euros par an au système de santé français (31 milliards d’euros au niveau européen). C’est l’une des conclusions d’un rapport préparé par deux économistes et rendu public mercredi 18 juin par l’Alliance pour la santé et l’environnement (Health and Environment Alliance, HEAL), une organisation non gouvernementale européenne qui rassemble une soixantaine d’associations de la société civile, de syndicats de soignants ou de mutuelles.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/20/le-cout-de-l-exposition-aux-perturbateurs-endocriniens-se-chiffre-en-milliards_4442039_3244.html


18 juin 2014 Bourgogne : Inquiétudes des acteurs de la filière bio sur la baisse des aides

Les acteurs de la filière bio rencontrent aujourd’hui le président de la Région. Alors que le plan national Ambition BIO du ministère de l’agriculture prévoit le doublement des surfaces cultivées en bio sur 4 ans, les financements alloués par la région Bourgogne sont divisés par deux.

http://bourgogne.france3.fr/2014/06/18/bourgogne-inquietudes-des-acteurs-de-la-filiere-bio-sur-la-baisse-des-aides-501009.html#xtor=EPR-4-[bourgogne]-20140618-[info-titre2]


9 juillet 2021