Rubriques > Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité > Économie > Banques, Monnaies, Épargne, Marchés financiers, G8, ... > France >

Financement aux fossiles : BNP Paribas et Crédit Agricole disent non aux obligations pour le secteur pétro-gazier

Finance & Banques en France

 BNP Paribas et Crédit Agricole disent non aux obligations pour le secteur pétro-gazier 04.06.24
Trois ans après la publication du premier scénario Net Zero Emissions (NZE) de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) projetant l’arrêt du développement de nouveaux champs pétroliers et gaziers, BNP Paribas et Crédit Agricole annoncent ne plus participer aux émissions d’obligations conventionnelles des entreprises du secteur. Ce faisant, ce sont deux des 10 plus grosses banques au monde qui prennent enfin acte de l’impératif scientifique de l’arrêt de l’expansion de la production pétro-gazière pour le traduire dans un des modes de financements non fléchés les plus importants pour le secteur énergétique. Une mesure à étendre notamment aux prêts et entreprises qui développent de nouvelles infrastructures de transport pétro-gazières et à imiter par les autres banques internationales.
https://reclaimfinance.org/site/2024/05/31/bnp-paribas-et-credit-agricole-disent-non-aux-obligations-pour-le-secteur-petro-gazier/

 Financement aux fossiles : les banques françaises sont-elles vraiment les meilleures élèves ? 14.05.24
Le financement des énergies fossiles par les grandes banques françaises s’est infléchi en 2023. La chute est particulièrement notable pour BNP Paribas, assignée en justice début 2023 sur son devoir de vigilance et sa responsabilité dans la crise climatique. Mais les ONG appellent à aller plus loin.
https://www.novethic.fr/environnement/transition-energetique/les-banques-francaises-ont-baisse-leur-financement-aux-fossiles-en-2023-mais-elles-doivent-faire-mieux

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 4 juin 2024

Mis à jour le 4 juin 2024