Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Pollutions et santé > Risques & Accidents & Catastrophes écologiques >

Les risques du bassin chimique de Lacq : Quand l’État reste impuissant face aux rejets de substances très toxiques par les industriels

4 juin 2018 A Lacq, un demi-siècle de pollutions cachées

Autour du principal gisement gazier de France sont installées 21 usines classées « Seveso », dont les émanations empoisonnent la vie des riverains
https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/06/01/a-lacq-un-demi-siecle-de-pollution-cachee_5307905_1652666.html


19 février 2018 A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie

Rejeter en masse des liquides polluants et très toxique dans le sous-sol est non seulement autorisé pour les entreprises chimiques et pétrolières du bassin de Lacq, mais aussi gratuit, ces entreprises étant exonérées de la taxe sur les activités polluantes ! Derrière cet incroyable cadeau accordée aux industriels, se trouve un homme central dans la politique locale : le député socialiste David Habib. Au nom de la préservation de l’emploi, le député et les élus locaux qui le soutiennent, s’est lancé dans une croisade anti-écologique où s’invitent dogmatisme, clientélisme et potentiels conflits d’intérêt. Quatrième et dernier volet de notre enquête sur le bassin industriel de Lacq.
https://www.bastamag.net/A-Lacq-des-entreprises-polluent-gratuitement-et-impunement-grace-a-des-elus


30 janvier 2018 Les risques du bassin chimique de Lacq : Quand l’État reste impuissant face aux rejets de substances très toxiques par les industriels

En Aquitaine, autour du pôle chimique de Lacq anciennement exploité par Total, de mystérieuses nuisances provoquent aujourd’hui des suffocations et des malaises chez de nombreux salariés et riverains. En trois ans, les services de l’État, et notamment la Dreal, n’en ont pas trouvé l’origine. Mais le « gendarme de l’environnement » en a-t-il les moyens ? La Dreal s’est illustrée par son impuissance à empêcher les rejets de substances chimiques très toxiques, comme l’acroléine, utilisée comme gaz de combat pendant la Première guerre mondiale. Pourquoi des entreprises, dont les activités sont pourtant censées être contrôlées, peuvent-elle continuer à mettre en danger la santé de milliers de personnes en toute impunité ? Suite de notre enquête.

https://www.bastamag.net/Quand-l-Etat-reste-impuissant-face-aux-rejets-de-substances-tres-toxiques-par


20 novembre 2017 Fumées suspectes, odeurs irritantes et surmortalité inquiétante autour du bassin pétrochimique de Lacq

La zone industrielle de Lacq, près de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques, est le deuxième pôle chimique de l’Hexagone, où les réserves de gaz ont longtemps fait le bonheur de Total. Pendant des années, les nombreux rejets polluants issus de ces activités industrielles ont été mis au second plan, si ce n’est passés sous silence. Aujourd’hui, devant la multiplication des troubles sanitaires et les indices épidémiologiques inquiétants, les habitants du secteur tentent de briser l’omerta.
https://www.bastamag.net/Fumees-suspectes-odeurs-irritantes-et-surmortalite-inquietante-autour-du-bassin


30 août 2016 Gaz de Lacq : enfin des enquêtes sur la santé des habitants

Quatorze ans après la découverte d’une surmortalité parmi les riverains de l’ancien plus gros site de forage de gaz en France, l’État se décide à enquêter sur l’état de santé des habitants. Mais des problèmes persistent.
https://www.mediapart.fr/journal/france/300816/gaz-de-lacq-enfin-des-enquetes-sur-la-sante-des-habitants


4 juillet 2016 Air Lacq : le risque sanitaire bientôt reconnu ?

Le bassin industriel de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) va faire l’objet de nouvelles études épidémiologiques, en raison de suspicions de risques sanitaires pour les riverains. Du côté des associations, on espère « la fin de l’omerta ».

http://www.journaldelenvironnement.net/article/lacq-le-risque-sanitaire-bientot-reconnu,72267


26 avril 2016 Tremblement de terre à Mourenx : en cause, l’exploitation du gaz de Lacq

Un tremblement de terre d’une magnitude de 4 sur l’échelle de Richter a touché la ville de Mourenx ce lundi. Profond de 2 kilomètres, il est lié à l’activité d’extraction du gisement de gaz de Lacq. Les explications de Guy Sénéchal, géophysicien à l’Université de pau et des Pays de l’Adour.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/pyrenees-atlantiques/pau/tremblement-de-terre-mourenx-en-cause-l-exploitation-du-gaz-de-lacq-982694.html


24 avril 2016 Quand forer tue : le secret bien gardé de l’épopée du gaz de Lacq

C’était le plus gros site de production de gaz en France. Une fierté nationale, une mythologie fondatrice des prétendues Trente Glorieuses. Cinquante ans après son ouverture, on découvre une inquiétante surmortalité parmi les riverains du gisement de Lacq. Mais ce sujet dérange les pouvoirs publics qui ont jusqu’ici enterré ou refusé les études épidémiologiques. Premier volet de notre enquête.
https://www.mediapart.fr/journal/france/240416/quand-forer-tue-le-secret-bien-garde-de-l-epopee-du-gaz-de-lacq


22 mars 2016 A Lacq, le scandale sanitaire que couvrent élus et autorités

Pendant plus d’un demi-siècle, les habitants de Lacq, dans le Béarn, ont été intoxiqués par l’exploitation des champs gaziers voisins. Une étude sanitaire a prouvé la surmortalité ainsi provoquée, explique l’auteur de cette tribune, mais les autorités refusent de poursuivre les recherches épidémiologiques.

http://www.reporterre.net/A-Lacq-le-scandale-sanitaire-que-couvrent-elus-et-autorites


10 mars 2016 Lacq, en Béarn, son gaz, sa surmortalité

Un rapport de 2002, resté dans les tiroirs, pointe un taux excessif de cancers chez les riverains du bassin gazier. Une ONG presse le gouvernement d’agir.

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20160309.OBS6064/lacq-en-bearn-son-gaz-sa-surmortalite.html


7 mars 2016 Bassin de Lacq : une association dénonce le manque de suivi sanitaire après une surmortalité entre 68 et 98

Bordeaux - L’association écologiste Sepanso a dénoncé lundi l’inaction et le silence scandaleux des pouvoirs publics et de l’Agence régionale de Santé (ARS) sur le suivi d’une étude révélant une surmortalité, dans les années 1968 à 98, des riverains du Bassin industriel de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), reconverti dans la chimie.

La Société pour l’Etude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest (Sepanso) rappelle dans un communiqué que 136 décès supplémentaires, parmi les 1.124 recensés sur le Bassin de Lacq sur 30 ans jusqu’en 1998, avaient été relevés par une étude de l’Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement (Isped) réalisée en 2002.

http://www.romandie.com/news/683195.rom


12 avril 2015 La Cour des comptes pointe les risques du bassin chimique de Lacq

L’avertissement de la Cour des comptes aux pouvoirs publics est clair. Il faut améliorer la sécurité, encadrer et mieux prévenir les risques sanitaires et environnementaux s’agissant de la mutation industrielle du bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques). Le troisième pôle chimique français compte vingt installations classées dont quatorze « à seuil haut ». Dans un référé rendu public jeudi 9 avril, adressé fin janvier aux ministres de l’écologie, de la santé, et de l’économie et de l’industrie, la Cour pointe notamment des « insuffisances de la réglementation ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/11/la-cour-des-comptes-pointe-les-risques-du-bassin-chimique-de-lacq_4614398_3244.html


18 janvier 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le mercredi 18 janvier 2023

Mis à jour le samedi 18 mars 2023