Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Climat > Climat, Réchauffement & Catastrophes "naturelles" > Entreprises, Finances & Climat >

Siemens participe à la construction d’une mine géante de charbon en Australie : Cyberaction N° 1187 : Halte aux tueurs climatiques

22 novembre 2016 Électrifier le pillage : Ce que le Maroc et Siemens cachent à la COP22, à Marrakech

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d’énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Une part croissante des programmes d’énergies renouvelables dont se vante le Maroc – jusque sur le site officiel de la COP22 - ne sont pas implantés au Maroc mais au Sahara Occidental, territoire qu’il occupe illégalement et brutalement.

Lors des négociations climatiques de la COP22 à Marrakech, du 7 au 18 novembre 2016, le gouvernement marocain et une poignée de compagnies d’énergies renouvelables vont activement faire le marketing de leurs efforts pour le développement de solutions d’énergies vertes.

http://www.cadtm.org/Electrifier-le-pillage-Ce-que-le


28 septembre 2015 Siemens vise la neutralité climatique d’ici 2030

En réduisant de moitié, dès 2020, ses émissions de dioxyde de carbone (CO2), qui représentent actuellement quelque 2,2 millions de tonnes par an, le groupe Siemens a annoncé vouloir être la première société industrielle du monde à atteindre une empreinte carbone nette nulle d’ici 2030.

Pour cela, Siemens va investir près de 100 millions d’euros sur les trois prochaines années dans le but de réduire l’empreinte énergétique de ses sites de production et de ses bâtiments.

http://www.enerzine.com/14/18727+siemens-vise-la-neutralite-climatique-dici-2030+.html


16 janvier 2020

Par Rédaction Yonne Lautre

Le jeudi 16 janvier 2020

Mis à jour le 16 janvier 2020