Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Gérard Robert : VEOLIA-ENGIE CONTRE SUEZ. L’ETAT BAFOUÉ MET UN GENOU À TERRE !

Brèves et chroniques
samedi 24 octobre 2020 par Robert Gérard

C’est entre nous...

VEOLIA-ENGIE CONTRE SUEZ.
L’ETAT BAFOUÉ MET UN GENOU À TERRE !

Le Groupe Véolia, 178 000 salarié.es, avec un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros, un des deux champions de la distribution de l’eau en France, dont le pédégé se nomme Antoine Frérot, polytechnicien, a décidé d’une opération publique d’achat (OPA), vite devenue inamicale, contre le groupe Suez, 90 000 salarié.es dont le chiffre d’affaires atteint 18 milliards d’euros. Son PDG se nomme Bertrand Camus, ingénieur agronome. Bertrand Camus ne souhaite pas du tout, mais pas du tout cette opération qu’il qualifie à juste titre semble-t-il, d’hostile.

Le gouvernement est pour cette OPA, le premier ministre Mr Castex, donne son accord dès début août, un mois après sa prise de fonction de 1er ministre, c’est un peu court pour étudier un tel dossier. A-t-il donné celui-ci sans la bénédiction du président grand ordonnateur des cessions d’entreprises à des « trusts » français ou étrangers ? Toujours est-il que L’OPA est engagée !
Le pédégé de Suez qui n’est pas d’accord pour céder l’entreprise qu’il dirige, pas plus que son Conseil d’Administration, tente de bloquer cette opération inamicale, mais rien n’y fait. A ce stade, tous les personnels de Suez (du PDG à l’ouvrier) dénoncent avec raison cette attaque boursière, avançant à juste titre que cet achat va créer des doublons et que des emplois sont menacés à court et moyen terme. (4 000 à 5 000 postes). Ce rachat n’est absolument pas justifié, ni économiquement, ni socialement !

Le PDG de Véolia, qui a un ego démesuré, annonce vouloir créer un champion international pour lutter contre une possible attaque à venir des Chinois. Au niveau mondial, Véolia et Suez, ne représentent que 5% de ce marché très morcelé qu’est la distribution de l’eau. Cette prétendue précaution est-elle recevable ? Stratégiquement, et économiquement, une attaque contre une seule entreprise est plus facile. Quand il y en a deux c’est automatiquement plus compliqué. Ramener un groupe de deux entreprises de grande taille économique et financière en une seule, favorise la possibilité d’OPA chinoise ou autre.

Imbroglio total courant septembre. Le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire semble s’apercevoir, mais un peu tard, qu’il y a comme un flou dans cette OPA menée par Véolia. Il demande son report, pour pouvoir étudier l’impact économique et social. Fait exceptionnel, ce gouvernement, tout du moins Bruno Le Maire, demande à revoir les conditions de cet achat... Vraie prise de conscience sociale de sa part ?
La demande de Bruno Le Maire est quand même bien étrange. En mai 2019, un certain Le Maire Bruno a opté pour ce qui est contenu entre autres articles dans la loi « Pacte » qui scelle la privatisation totale d’Engie... qui passe obligatoirement par la vente par l’État de ses participations et accessoirement, sinon automatiquement, par celle des actions Suez détenues par Engie. Ce processus laisse Suez totalement désarmé face à une OPA. Ce qui est inscrit dans la loi « Pacte » se réalise conformément à la teneur intrinsèque de la loi ! Mr Bruno Le Maire serait-il adepte de la plaisanterie économique ?...

Le troisième larron de ce qui n’est pas une farce entre en jeu : l’entreprise Engie, ex Gaz de France (GDF). JP Clamadieu, son pdg ingénieur des mines, ex haut fonctionnaire, est favorable à cette OPA, car Engie dispose d’une participation de 32% dans Suez et souhaite vivement « faire rentrer » cette participation sonnante et trébuchante de 3,380 milliards, qui arrangerait bien son bilan pas brillant pour 2020. Bruno Le Maire intervient auprès de Clamadieu, il lui demande de ne pas céder sa participation dans Suez. L’État dispose de 23,6% du capital d’Engie. Mais une information (Médiapart) laisse entendre « que le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Cohler, aurait appelé les représentants de la CFDT qui siègent au conseil d’administration pour qu’ils ne s’opposent pas à cette opération ». Ce qui est sûr, c’est que l’administrateur CFE-CGC a voté pour et que les deux administrateurs de la CFDT* sont sortis au moment du vote ! Ce même conseil a t-il été communiqué aux administrateurs de l’État pour qu’ils aillent dans le bon sens...ne pas gêner l’OPA ? En tout cas, le feu vert a été allumé... Un double jeu de l’Élysée ?..

Faisant fi des recommandations de Bruno Le Maire, qui demande un report de l’OPA début septembre, JP Clamadieu le pdg d’Engie, vend donc sa participation dans Suez directement à Véolia le 05 octobre et encaisse immédiatement le chèque. Y a t-il eu collusion entre Clamadieu et Frérot ?

La démonstration est faite et bien faite, que les orthodoxes intégristes de l’église « illibérale », ont minutieusement sapé les bases de l’État qui est devenu une simple variable d’ajustement financier, au service du grand patronat et des banques !

Dans cette affaire, ce n’est pas seulement Bruno Le Maire qui a reçu une baffe, il le mérite bien, mais l’Etat qui souffleté, a mis un genou à terre, c’est à dire tous les Français.es !

Depuis le 09 octobre, le tribunal judiciaire de Paris saisi en référé par l’assemblée générale de Suez, a ordonné la « suspension de l’opération » de cette OPA contre Suez, mais le mal est fait puisque Engie a touché et encaissé les 3,380 milliards d’euros.

Gérard ROBERT.
24 octobre 2020.

* D’après le magasine Marianne, 16-22/10, quelques heures avant le CA, Laurent Berger avait pointé un « rapprochement précipité » et penchait pour un refus de l’OPA. Jean Bélo, administrateur CFDT assure que « la position que l’on avait arrêtée, c’était de ne pas voter pour ». Alors, pourquoi avoir quitté la table du conseil au moment fatidique ? Ce qui est sûr, c’est que la sortie opportune de la CFDT, a valu de ne pas voter contre ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6202932

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License