Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Lettre ABC - Alternatives, Biodiversité & Climat n°231

mardi 11 mai 2021 par Lettres de Yonne Lautre

Cette lettre paraît chaque mardi.
Merci de votre abonnement et de faire suivre autour de vous.

Les questions d’énergies, de transports, d’agro-industrie... seront désormais traitées dans notre Lettre Refus de l’extractivisme climaticide qui paraîtra chaque jeudi.

 Actualités des Actions & Alternatives Yonne & Bourgogne (et proches)

1/ Un jardin partagé à Saint Sauveur
Lancé mi-avril, le jardin partagé est porté par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Saint Sauveur et l’association Ressources & Compétences, avec le soutien de la Croix-Rouge de Saint Sauveur, de la municipalité et d’habitant.e.s.
Coordonné par des bénévoles, ce jardin a plusieurs objectifs :
https://lestransitions.wixsite.com/cyclerencontres/post/un-jardin-partag%C3%A9-%C3%A0-saint-sauveur

 Actualités des autres actions & des alternatives

1/ Pour une autre PAC (Politique Agricole Commune) : « Les petits pas de la politique agricole commune ne suffisent plus »
Alors que la nouvelle PAC est discutée à Bruxelles, un collectif de plus de 700 scientifiques de la recherche publique alerte, dans une tribune au « Monde », sur les « conséquences catastrophiques » d’un manque d’ambition en matière d’agroécologie.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/03/climat-et-biodiversite-les-petits-pas-de-la-politique-agricole-commune-ne-suffisent-plus_6078952_3232.html
Liste complémentaire signataires
https://www.scribd.com/document/506173948/Liste-complete-des-signataires-de-la-tribune-politique-agricole-commune-et-agroecologie#from_embed

2/ Nicholas Stern : « il faut cesser d’avoir une vision parcellaire et étriquée de l’économie qui ignore les dégâts que nous causons »
L’économiste Nicholas Stern a été l’un des premiers à s’intéresser au coût du réchauffement climatique. Il a rendu, en 2006, le Rapport Stern sur l’économie du changement climatique, premier du genre, au gouvernement britannique. Il chiffrait alors le coût de l’inaction climatique à 5500 milliards de dollars et à au moins 5 % du PIB mondial. 15 ans plus tard, il revient dans cet entretien exclusif à GoodPlanet Mag’ sur la manière dont la science économique prend en compte le climat, sachant qu’il y a quelques années, il regrettait que si peu d’études dans la discipline prenaient en compte l’écologie. Comme l’écrit le quotidien Le Monde le 26 avril : « sur les 77 000 articles publiés par les revues académiques les plus réputées en économie, seuls 57 concernaient le thème du changement climatique, soit une proportion de 0,074 % ».
https://www.goodplanet.info/2021/05/05/nicholas-stern-il-faut-cesser-davoir-une-vision-parcellaire-et-etriquee-de-leconomie-qui-ignore-les-degats-que-nous-causons/

3/ COP26 à Glasgow en Écosse : moment de vérité pour la «  Powering Past Coal Alliance  »
Crée en 2017, la Powering Past Coal Alliance (PPCA) réunit Etats, collectivités, acteurs financiers et entreprises pour favoriser la sortie du charbon. Problème, tous ses membres ne se dirigent pas vers cette sortie. Premiers concernés, les acteurs financiers membres de l’alliance continuent très majoritairement à financer le charbon, et même son développement.
https://reclaimfinance.org/site/2021/04/20/la-cop26-moment-de-verite-pour-la-%e2%80%afpowering-past-coal-alliance%e2%80%af/

4/ Littérature & L’art de la dystopie en trois très beaux romans
Pourquoi la dystopie est-elle devenue le genre littéraire à la mode ? Parce qu’elle nous parle de notre présent. La preuve avec trois nouveaux romans signés Dave Eggers, Sarah Hall et Benjamin Fogel.
Après l’immense succès de La Route (2008) de Cormac McCarthy, et plus récemment celui de l’adaptation en série de La Servante écarlate de Margaret Atwood, la dystopie est devenue un genre à la mode, pratiquée par de plus en plus d’écrivain·es, de jeunes autrices comme Emily Saint-John Mandel avec Station Eleven, ou des écrivains aguerris tels Don DeLillo avec son très beau Silence, paru en avril dernier.
https://www.lesinrocks.com/livres/lart-de-la-dystopie-en-trois-tres-beaux-romans-377850-03-05-2021/

5/ Un « Rungis de la bio et des circuits courts » sur le Triangle de Gonesse : un projet absurde, coûteux et polluant, qui détruirait des dizaines d’hectares de terres agricoles
Le Premier ministre Jean Castex s’apprête à annoncer la création sur le Triangle de Gonesse d’une annexe du Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis dédiée à « la bio et aux circuits courts » : selon une dépêche AFP, qui cite le 5 mai des « sources locales et parlementaires », le chef du gouvernement se rendra vendredi dans le Val d’Oise pour présenter son projet.
Le Collectif pour le Triangle de Gonesse et ses nombreux soutiens dénoncent une idée gouvernementale d’une grande absurdité : une telle infrastructure, conçue au nom de l’écologie, aboutirait à la destruction de dizaines d’hectares de terres agricoles fertiles et entraînerait la saturation par les camions de l’autoroute A1, déjà la plus encombrée d’Europe.
http://uy8h.mjt.lu/nl2/uy8h/miru6.html

6/ E171 Dioxyde de titane : L’Europe reconnaît enfin ses dangers. Le coup de grâce enfin porté ?
L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a publié ce jour à 15h un avis actant enfin au niveau communautaire la dangerosité du dioxyde de titane (E171) dans l’alimentation, en raison de ses propriétés génotoxiques, ouvrant ainsi la porte à un moratoire européen. C’est une reconnaissance officielle et historique de ce qu’Agir pour l’Environnement demande depuis 2016. Mais la suspension doit être en toute logique élargie à tous les produits ingérés, médicaments compris !
https://yonnelautre.fr/spip.php?article6315

7/ Méfiance vis-à-vis des entreprises et collectivités « neutres en carbone », alerte l’Ademe
La neutralité carbone est à la mode et chacun s’en revendique. Pourtant, dans un rapport publié en mars, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) alerte : ni une entreprise, ni une collectivité ne peut se déclarer neutre en carbone, car cela présente des biais méthodologique et éthique, et peut se révéler contre-productif pour l’atteinte de l’objectif à l’échelle nationale.
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/pourquoi-les-entreprises-et-les-collectivites-ne-doivent-pas-se-declarer-neutres-en-carbone-149772.html

8/ Il n’y a pas à choisir entre emploi et écologie, selon un collectif d’ONG et de syndicats
Licenciements interdits en cas de profit, semaine de 32 heures… Dans un rapport, le collectif d’associations et de syndicats Plus jamais ça ! multiplie les propositions pour allier les enjeux sociaux et environnementaux. Car relever les défis écologistes ne peut se faire qu’« en garantissant la réduction des inégalités sociales ».
https://reporterre.net/Il-n-y-a-pas-a-choisir-entre-emploi-et-ecologie-selon-un-collectif-d-ONG-et-de-syndicatshttps://reporterre.net/Il-n-y-a-pas-a-choisir-entre-emploi-et-ecologie-selon-un-collectif-d-ONG-et-de-syndicats
Pas d’emplois sur une planète morte : 25 propositions pour le climat et nos emplois
Qui a dit que la transition écologique était mauvaise pour l’économie ? Le Collectif Plus Jamais Ça publie aujourd’hui le rapport « Pas d’emplois sur une planète morte », auquel France Nature Environnement, avec d’autres associations a contribué. Des propositions concrètes de notre collectif pour une transition écologique créatrice d’emploi.
https://www.fne.asso.fr/actualites/pas-demplois-sur-une-plan%C3%A8te-morte-25-propositions-pour-le-climat-et-nos-emplois

9/ La COP2 Étudiante : Accord de Grenoble : des étudiants poussent l’enseignement supérieur à agir pour la planète.
Accélérer la prise de conscience pour inciter les étudiant·e·s, les enseignant·e·s-chercheur·euse·s, les président·e·s d’universités, les directeur·rice·s des Grandes Écoles ainsi que les partenaires français et internationaux à agir.
Établir un bilan des initiatives entreprises depuis la création du Plan Vert en 2009 et s’engager sur des objectifs précis et actés.
Augmenter les initiatives locales et globales grâce à l’échange de connaissances, de savoir-faire et d’idées.
https://yonnelautre.fr/spip.php?article16168

10/ L’ Affaire Climat allemande obtient gain de cause
La Cour constitutionnelle allemande a jugé aujourd’hui que la loi fédérale sur le climat violait les droits fondamentaux.
Sophie Backsen, 22 ans, craint que sa ferme familiale située sur l’île de Pellworm (voir photo ci-dessus), de basse altitude, ne soit engloutie si le niveau de la mer continue de monter en raison du réchauffement climatique. Avec un certain nombre de concitoyens inquiets et d’organisations environnementales telles que Greenpeace et Fridays for Future, elle a donc assigné son gouvernement devant la Cour constitutionnelle.
http://www.bonnes-nouvelles.be/site/actu-l_affaire_climat_allemande_obtient_gain_de_cause-305-999-305-2885-fr.html

11/ La Marche d’Après se réunit en un grand mouvement social pour dessiner la justice climatique et sociale de demain
Dimanche, quelques jours après le vote de la loi « Climat et Résilience » et alors que des sources affirment qu’Emmanuel Macron renonce à inscrire l’environnement dans la Constitution, 115 000 personnes ont participé à 163 marches partout en France ainsi qu’en Belgique, au Luxembourg et outre-Manche afin de dénoncer l’échec climatique du quinquennat et affirmer leur volonté de construire, ensemble, un avenir juste et soutenable.
https://alternatiba.eu/2021/05/loi-climat-la-marche-dapres/
https://yonnelautre.fr/spip.php?article9993

12/ Une BD bienveillante pour renouer le dialogue avec le monde paysan
À l’heure où le modèle agricole intensif d’après guerre est remis en question par une partie de plus en plus croissante de la population, la fracture se creuse entre le monde agricole industrialisé et une jeunesse militante. Marine de Francqueville, fille d’agriculteur et écologiste convaincue, signe une première BD touchante et pertinente qui renoue le dialogue. Et si l’urgence était surtout d’apprendre l’un de l’autre pour avancer vers un mieux pour tous ?
https://mrmondialisation.org/une-bd-bienveillante-pour-renouer-le-dialogue-avec-le-monde-paysan/

13/ Une marche mondiale contre Bayer-Monsanto pour exiger justice envers les victimes de l’agro industrie le 15 mai 2021
La marche internationale contre Monsanto-Bayer est une action internationale qui a lieu chaque année pour défendre de nouveaux modèles agricoles. Une soixantaine d’organisations appellent à se mobiliser pour sa neuvième édition le 15 mai.
https://www.bastamag.net/Une-marche-mondiale-contre-Bayer-Monsanto-pour-exiger-justice-envers-les

 Actualités des dossiers de la biodiversité & du climat

1/ Convention Citoyenne pour le Climat & Loi Climat & Résilience : un double échec écologique et démocratique
Un rendez-vous manqué pour le climat et la justice sociale et de nombreux dysfonctionnements démocratiques
21% des amendements jugés irrecevables, limitation du temps de débat parlementaire, sans oublier un groupe LREM donnant l’impression d’être très largement cantonné à un rôle de caisse de résonance du Gouvernement : sur ce projet de loi, le ton a vite été donné “circulez y’a rien à voir”. De ce fait, l’ambition du texte, à la fois du point de vue du climat mais aussi de la justice sociale, se trouve réduite à une peau de chagrin sans compter le piètre exemple de débat démocratique qui en résulte. Bien que des nombreux amendements ambitieux aient été déposés par des députés de tous bords, cela n’a pas suffi à dépasser le blocus du Gouvernement et d’une partie de la majorité au Parlement qui s’opposait à rehausser l’ambition du texte.
Les enjeux de justice sociale restent absents du projet de loi et la France n’est toujours pas en situation d’atteindre ses objectifs sur le climat
https://reseauactionclimat.org/le-reseau-action-climat-denonce-le-double-echec-ecologique-et-democratique-de-la-loi-climat/
https://yonnelautre.fr/spip.php?article15628

2/ Entreprises climaticides : 100% du CAC40 a oeuvré contre les propositions de la Convention citoyenne pour le climat
Le climat ? Oui, si c’est une excuse pour recevoir des aides publiques supplémentaires. Non, si c’est pour véritablement transformer notre système économique. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la position générale du CAC40 durant cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19. Nouvelle publication dans le cadre de notre campagne Allô Bercy ? Pas d’aides publiques aux grandes entreprises sans conditions.
https://multinationales.org/100-du-CAC40-a-oeuvre-contre-les-propositions-de-la-Convention-citoyenne-pour

3/ Le CO2 à un niveau sans précédent sur les trois derniers millions d’années : 420 ppm de CO2 atteints sur une semaine
Le dioxyde de carbone a atteint sur la dernière semaine d’avril 2021 une concentration record de 420 ppm, selon la NOAA. La concentration est maintenant 50% plus élevée qu’avant la révolution industrielle.
Les dernières mesures montrent que la concentration atmosphérique de CO2 à l’observatoire du Mauna Loa, à Hawaï, est à un niveau inédit. Les relevés de carottes de glace et les études réalisées montrent que de telles valeurs n’ont pas été observées depuis au moins 800 000 ans, peut-être même depuis trois millions d’années. La moyenne pour mars 2021 avait atteint 417,64 parties par million (ppm), selon la NOAA, soit 50% de plus que la moyenne de 1750-1800.
Sur la dernière semaine du mois d’avril, la concentration a encore grimpé à 420 ppm. C’est la première fois qu’une moyenne hebdomadaire atteint ce seuil. La NOAA effectue ses propres mesures de CO2 à Mauna Loa, en parallèle avec celles de la Scripps Institution of Oceanography, qui a commencé ses relevés en 1958. Les relevés des deux instituts peuvent légèrement différer mais la tendance est la même.
https://global-climat.com/2021/05/04/les-420-ppm-de-c02-atteints-sur-une-semaine/

4/ La vie paisible des bouquetins, revenus dans les Pyrénées
Après avoir disparu du versant français de la montagne, le bouquetin est désormais bien implanté dans les Pyrénées ariégeoises — même si l’espèce reste classée en danger de disparition. Avec un naturaliste du Parc naturel régional, Reporterre est parti à la recherche de ces gracieux quadrupèdes.
https://reporterre.net/La-vie-paisible-des-bouquetins-revenus-dans-les-Pyrenees

5/ Catalogne : Le recul du delta du Llobregat
Le delta du Llobregat a reculé de 800 mètres en un siècle. Une étude de l’université polytechnique de Catalogne révèle que la largeur du fleuve à l’embouchure était de 275 mètres en 1846 et qu’elle est actuellement de 36 mètres.
http://europeanwater.org/fr/actions/focus-par-pays-et-ville/1013-le-recul-du-delta-du-llobregat

6/ Accord UE-Mercosur : un nouveau coup bas porté au climat, aux droits des peuples et à la souveraineté alimentaire
Les émissions provenant de l’augmentation des échanges bilatéraux de 10 produits agricoles clés devraient augmenter de 15 %, si l’accord de libre-échange entre l’Association européenne de libre-échange (AELE) et le Mercosur est mis en œuvre.
Les exportations de viande de bœuf, de maïs et soja du Mercosur constitueront la principale source des nouvelles émissions (47 %), suivie par les exportations de fromage depuis l’AELE (15 %).
https://grain.org/e/6663

7/ Avec +0,372°C au-dessus de la moyenne 1981-2010, le mois d’avril 2021 est le 7e plus chaud des archives ERA5.
Avec +0,372°C au-dessus de la moyenne 1981-2010, le mois d’avril 2021 est le 7e plus chaud des annales ERA5. Par rapport à la nouvelle période de référence 1991-2020 utilisée par ERA5, l’anomalie est de +0,19°C. La Niña est toujours en vigueur dans le Pacifique. Les températures de surface de la mer équatoriales sont inférieures à la moyenne du centre à l’est de l’océan Pacifique. D’après la NOAA, une transition vers une phase ENSO-neutre est imminente. Il y a environ 80% de chances d’une transition de La Niña à ENSO-Neutre sur mai-juin.
Les anomalies dans les régions tropicales sont relativement stables par rapport au mois de mars. L’Arctique affiche un réchauffement assez net par rapport au premier trimestre 2021. A l’inverse, les anomalies sont en baisse en Antarctique.
https://global-climat.com/2021/05/05/temperature-mondiale-bilan-dera5-pour-avril-2021/

8/ L’abeille noire des Cévennes
L’abeille noire est une abeille qui a été façonnée par le froid polaire, elle a traversé deux glaciations et a développé, au cours de son évolution, des comportements héréditaires, tels que la frugalité et la rusticité. Inféodée à son biotope, elle intéresse les apiculteurs qui renouent avec une apiculture ancestrale.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-terre-au-carre/la-terre-au-carre-05-mai-2021

9/ Fret ferroviaire : la France va-t-elle manquer le train ?
Le gouvernement a alloué une part du plan de la relance au développement des échanges de marchandises par voie ferrée. Mais l’effort est-il à la hauteur des enjeux ?
https://theconversation.com/fret-ferroviaire-la-france-va-t-elle-manquer-le-train-159498

10/ Braconnage et trafic d’animaux en France
Le braconnage et le trafic d’animaux ne concernent pas que les animaux sauvages à l’autre bout du monde. En France métropolitaine, de nombreuses espèces font l’objet d’un trafic.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-terre-au-carre/la-terre-au-carre-06-mai-2021

11/ Neutralité carbone des villes : le vélo 10 fois plus efficace que la voiture électrique
En 2020, au niveau mondial, seule une voiture neuve sur 50 était électrique. Même si chaque nouvelle voiture sortant aujourd’hui des usines était électrique, il faudrait encore 15 à 20 ans pour remplacer le parc automobile mondial fonctionnant grâce aux combustibles fossiles.
Les réductions des émissions de gaz à effet de serre et des particules résultant du remplacement de tous ces moteurs thermiques par des alternatives sobres en carbone ne seront pas assez rapides pour faire la différence dans les quelques années qui nous restent.
Pour s’attaquer aux crises du climat et de la pollution atmosphérique, il faut réduire au plus vite tous les transports motorisés, voitures particulières en tête.
Or, en se concentrant uniquement sur les véhicules électriques, on ralentit la course vers une baisse drastique des émissions.
Electriques, mais pas « zéro carbone »
https://theconversation.com/neutralite-carbone-des-villes-le-velo-10-fois-plus-efficace-que-la-voiture-electrique-158808

12/ Antarctique : un important glacier pourrait atteindre un point de non-retour et provoquer une montée des eaux de 3 m !
L’ouest de l’Antarctique est considéré par les chercheurs comme un élément critique de notre système climatique. Son effondrement provoquerait une élévation du niveau de la mer de plus de trois mètres. Et aujourd’hui, des chercheurs confirment que Pine Island Glacier — le glacier de l’île du Pin — pourrait effectivement connaître des points de non-retour le conduisant à un retrait rapide et irréversible. Avec pour conséquence, une forte montée du niveau mondial de la mer.
https://www.goodplanet.info/2021/05/09/antarctique-un-important-glacier-pourrait-atteindre-un-point-de-non-retour-et-provoquer-une-montee-des-eaux-de-3-m/
https://yonnelautre.fr/spip.php?article5317

13/ Les dauphins subissent une pression accrue en raison du développement qui grignote l’intérieur des terres de Bornéo
Les écosystèmes de la province du Kalimantan oriental, dans le Bornéo indonésien, subissent la pression accrue de l’exploitation minière et forestière, de l’agro-industrie, des projets d’infrastructure et d’un plan visant à établir une nouvelle capitale administrative.
L’une des espèces mises en péril par cette rapide transformation est le dauphin d’Irrawaddy.
Les populations estuariennes de cette espèce subissent déjà l’effet négatif de la navigation accrue et du développement côtier dans la baie de Balikpapan.
Une population en danger critique de dauphins d’eau douce de l’Irrawaddy évoluant sur le cours médian du fleuve Mahakam fait également face à la pression accrue du changement climatique, des cultures d’huile de palme, de l’exploitation de charbon et des transports.
https://fr.mongabay.com/2021/04/les-dauphins-subissent-une-pression-accrue-en-raison-du-developpement-qui-grignote-linterieur-des-terres-de-borneo/

14/ Éolien terrestre en France : enjeux et impacts
Réduire la dépendance de notre pays aux importations d’énergies fossiles et fissiles, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre (GES), implique une diminution massive de nos consommations d’énergie dans tous les secteurs d’activité et la transition vers un mix énergétique 100% renouvelable à l’horizon 2050. L’éolien terrestre représente un gisement important de production d’électricité renouvelable en France – le premier dans l’Union européenne[1] – et est amené à jouer un rôle-clé dans cette transition. Malgré des potentiels importants, des perspectives d’emplois et de développement des territoires, la France accuse du retard dans la poursuite de ses objectifs de production d’énergie renouvelable.
France Nature Environnement décrypte les enjeux et les impacts du développement de l’éolien terrestre sur la nature, l’environnement et la transition énergétique des territoires.
https://www.fne.asso.fr/dossiers/l%C3%A9olien-terrestre-enjeux-et-impacts

15/ La « nature », une idée qui évolue au fil des civilisations
Fabrice Flipo, Institut Mines-Télécom Business School ; Frédéric Ducarme, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)
Les conceptions de la nature sont aussi diverses que les cultures. Cette diversité cachée a des implications philosophiques et politiques.
https://theconversation.com/la-nature-une-idee-qui-evolue-au-fil-des-civilisations-158045

16/ Une expédition en Antarctique à la découverte d’une biodiversité unique
Nadia Améziane, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) ; Marc Eléaume, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)
Embarquez sur l’Aurora Australis, un brise-glace de 100 mètres de long pour découvrir des espèces uniques, comme ce poisson au sang blanc dépourvu d’hémoglobine.
https://theconversation.com/une-expedition-en-antarctique-a-la-decouverte-dune-biodiversite-unique-158557

17/ L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c’est se priver d’une composante fabuleuse du réel »
Henri-Pierre Aberlenc, entomologiste, a coordonné l’ouvrage « Les insectes du monde » qui compile le travail de 54 scientifiques sur les insectes publié en mars 2021. Ce spécialiste et passionné des insectes travaille au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD). Comparés à d’autres organismes vivants, les insectes ne suscitent pas toujours l’émoi et l’intérêt du grand public. Pourtant, leur rôle est crucial dans l’équilibre environnemental. Dans cette interview, Henri-Pierre Aberlenc revient sur les connaissances actuelles sur les insectes et les moyens à mettre en œuvre pour les protéger alors qu’ils ne pas toujours de méthodes de protection adaptées à leur nature particulière.
https://www.goodplanet.info/2021/05/10/lentomologiste-henri-pierre-aberlenc-on-peut-tout-ignorer-des-insectes-mais-cest-se-priver-dune-composante-fabuleuse-du-reel/

18/ Fonds d’investissements dans les parcs éoliens et solaires : frein ou moteur à la transition écologique ?
Des acteurs de la finance s’intéressent de plus en plus aux énergies renouvelables. Est-ce le signe d’une transition écologique incontournable même aux yeux des gros acteurs financiers ? Ou cela met-il en danger un développement des renouvelables participatif et citoyen ? Basta ! a enquêté.
https://www.bastamag.net/energies-renouvelables-climat-parcs-eoliens-solaires-fonds-investissements-projets-industriels

Nos autres lettres
Chaque mercredi la lettre de Yonnelautre.fr
Mon défi du mois pour le climat
La Cagnole
Forêt vivante
Refus de l’extractivisme climaticide

Nos annuaires
Annuaire des sites & des projets dangereux pour le climat
Annuaire des alternatives à soutenir

Pour s’abonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
yl-abc-subscribe yonnelautre.fr
Pour se désabonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
yl-abc-unsubscribe yonnelautre.fr
Merci de faire connaître cette lettre si elle vous paraît utile.
Pour en savoir plus et pour tout contact :
https://yonnelautre.fr/spip.php?article7474

Lettres Alternatiba Yonne 2015-2018 : n°1 à 113


En réponse à :

Lettre ABC - Alternatives, Biodiversité & Climat n°215

19 janvier 202111:01, par Yonne Lautre

Cette lettre paraît chaque mardi. Merci de votre abonnement et de faire suivre autour de vous.
Actualités des Actions & Alternatives Yonne & Bourgogne (et proches)
1/ La Cagnole en (petites) questions et (courtes) réponses Vous avez une -des- question-s encore sans réponse à propos de la Cagnole ? https://www.lacagnole.fr/spip.php++cs_INTERRO++article179
Actualités des autres actions & des alternatives
1/ Convention Citoyenne pour le Climat & Projet de Loi Climat : Où en est-on des 15 mesures structurantes ? Le Réseau Action Climat déplore le manque flagrant d’ambition du projet de loi (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6561416

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License