Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Bisphénol, Perturbateurs endocriniens : l’effet cocktail prouvé

samedi 16 septembre 2017 par Yonne Lautre

En réponse à :

Perturbateurs endocriniens : on ne peut plus dire qu’on ne sait pas

5 mars 201520:19, par Yonne Lautre

Pour la première fois, un ouvrage didactique fait le point sur notre exposition réelle à cette pollution invisible et diablement toxique.
Les lecteurs du JDLE les connaissent. Derrière cette « qualité » générique de perturbateurs endocriniens (PE) se cachent des milliers de molécules, de substances chimiques qui peuplent désormais notre corps et dérèglent notre système hormonal.
http://www.journaldelenvironnement.net/article/perturbateurs-endocriniens-on-ne-peut-plus-dire-qu-on-ne-sait-pas,56296


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6738555

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License