Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Le Petit Homme qui ne voulait pas poser sur une affiche. Nouvel hommage à Jean-Pierre Marry par Gadine (Barbara Moreau)

lundi 4 février 2013 par Moreau Barbara

Il y a un an disparaissait mon meilleur ami, Jean-Pierre Marry.

Quelques mois avant de mourir, Jean-Pierre avait réuni ses vieux copains rue des Moreaux, à Auxerre, à l’endroit même où il avait installé les bureaux de Détente, l’hebdomadaire gratuit qu’il avait créé dans les années 80. Ils étaient tous venus embrasser le petit homme malade sous oxygène, tout fier de signer son bouquin et de l’offrir aux camarades qui n’en revenaient pas de le voir si maigre, si pétillant pourtant.

J’ai édité ce livre de Jean-Pierre en 2011, un livre qui rassemble quelques-uns de ses textes, des poèmes, des « billets d’humeur », des éditos de Détente, un album entièrement illustré par des amis de cette époque (Luc Duina, Thierry Gaufillet, Chris Flamand, Florence Salaniat...) et par son épouse Annabel.

Puis, à la fin du mois de janvier 2012, les mêmes étaient revenus saluer le petit homme couché. L’Eglise de Chevannes était pleine. Sur les bancs, sa famille, ses amis proches, ses potes de jeunesse, et puis des militants gauchistes étonnés de se retrouver là coude à coude avec des gens qui parlaient « spiritualité », des prêtres, des politiques, des officiels, tout un monde hétér
oclite réalisant soudain qu’il y avait eu plusieurs Jean-Pierre.

C’est peut-être dans la multiplicité que l’homme reste entier. Celui qui n’est fait que d’un bloc est une brute. En ce jour de deuil à Chevannes, chacun comprenait combien Jean-Pierre avait été aimé, en même temps qu’il mesurait l’immense liberté de son esprit qui s’était attaché des amitiés, des univers très différents.

Pour moi, j’aimais bien sûr le poète et l’idéaliste, celui qui démontait le monde et la langue, mais celui que j’admirais surtout était l’homme sans compromission. C’était cela : il était sans compromission. Où était-elle née ? Peut-être dans le coeur de l’enfant de Guillon qu’il avait été, celui qui n’avait pas pu aller en sixième, celui qui avait débarqué à Auxerre comme un rien du tout avec cette espèce de hargne contre les bourgeois. Ou peut-être que la hargne lui était venue encore après, je n’en sais rien, quand il avait compris qu’il n’était pas plus bête que « les fils de », mais qu’il ne serait jamais leur égal.

Annabel et moi avions râlé quand nous avions découvert la publicité faite autour du magazine « l’Horloge » à Auxerre. On aurait voulu voir la couverture du livre de Jean-Pierre en énorme, partout dans la ville ! On était prêtes à remuer ciel et terre pour qu’il ait son affiche abribus et qu’on le voie aussi le petit homme. Il allait mourir en plus !

Il n’y a pas de raison, disais-je. Auxerre... C’est toi !

Mais pour Jean-Pierre, tout cela était bien vain. On le lirait pour d’autres raisons qu’un retour pub. Et puis cela coûterait trop cher.

Comment avais-je pu imaginer une seconde qu’il se prêterait à cette manigance ? Un Jean-Pierre marchand au sourire ultra brite, posant sur un panneau lumineux ? L’incorruptible était content avec ses 250 exemplaires lus par ses amis, ses proches, quelques inconnus aussi, mais sans doute un peu semblables à lui, un lectorat choisi en quelque sorte.

Aujourd’hui, nous avons réédité « Le Petit homme qui voulait manger à la gamelle des dieux » et Annabel le dédicacera le dimanche 10 février, à Vallan, à l’occasion du 7ème salon du livre. Pas de Jean-Pierre sur un poster donc. Pas de compromission. Le bouche à oreille. Merci.

Gadine (Barbara Moreau)


En réponse à :

Merci

8 février 201315:09, par Didier BRALEY

Et oui, il nous manque le petit homme , l’équilibriste....
Fin janvier, j’étais à Vézelay sur la colline éternelle avec, en pensée, je ne sais quel espoir de pouvoir l’approcher un instant et de revisiter avec lui ce lieu magique ! qu’il affectionnait tant ...
Dimanche, au salon du livre de Vallan, sacré pied de nez à l’histoire pour Jean-Pierre de se retrouver, par la main d’Annabel, à dédicacer son livre à côté de Jean Pierre SOISSON !!....
Amitiés
Didier


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4828905

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License