Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Alternatiba 89 et le Pacte de Transition climatique pour l’Yonne

jeudi 1er décembre 2016 par Alternatiba Yonne

 Pourquoi un pacte climatique dans l’Yonne porté par Alternatiba 89 ?

Alternatiba 89 qui s’est tenu une première fois ce 4 juillet 2015 à Joigny a été un événement important pour démontrer notre engagement pour le climat, pour peser lors de la COP21, pour démontrer combien sont nombreuses et incitatives les alternatives ici et maintenant.
Cependant la réussite de ce grand village des Alternatives concrètes et de ses tables-rondes ne peut être un but en soi.
Ce qui importe pour nous, c’est d’en faire un outil pour transformer en amont et en aval de cette date les réalités de notre département.
Nous proposons un Pacte de Transition climatique pour l’Yonne en direction de tous les icaunais et de leurs élus.
Pour s’engager sur des points précis, pour travailler ensemble à la réalisation d’objectifs réalisables.
Un comité de suivi, ouvert à toutes et tous, se chargera de suivre les réalisations entre deux alternatiba, de contribuer à aider les citoyens et les élus à faire le pas.
Ci-joint le Pacte de Transition énergétique du Pays Basque, à titre de point de départ, et ci-dessous la première version du Pacte 89 que nous réécrirons avec tous ceux qui voudront y participer.
Au travail.
Pour prendre part, pour rejoindre la commission Alternatiba 89 Pacte de Transition ou simplement lui soumettre des remarques, écrire à contactalternatiba89 yonnelautre.fr.

 Version provisoire du Pacte climatique 89

La version ci-dessous va peut-être beaucoup évoluer tant sur la forme que sur le fond.

A noter que les collectivités locales peuvent ne s’engager, pour commencer, que sur un point ou plusieurs points et non sur le tout.

Engagement n°1 : Préserver les terres agricoles et les forêts naturelles
Limiter l’étalement urbain et l’artificialisation des terres ; maintenir les surfaces agricoles existantes ; ne pas industrialiser l’exploitation forestière ; préserver les ressources de la forêt ; ne pas substituer les plantations d’arbres aux forêts naturelles diversifiées.
Engagement n°2 : Préserver les zones de captage d’eau potable et économiser l’eau
Proscrire les pesticides et toute activité polluante prioritairement sur les zones de captage ; développer l’agriculture biologique et paysanne ; Proscrire les pesticides en zone urbaine ; Rechercher des économies d’eau.
Engagement n°3 : Économiser les énergies
Désigner un adjoint à l’économie d’énergie dans la collectivité ; enclencher la réhabilitation énergétique du patrimoine public et aider à celle de l’habitat local ; quantifier les économies réalisées annuellement ; développer les énergies renouvelables
Engagement n°4 : Réduire les transports polluants et développer les transports en commun et doux
Réduire les transports individuels polluants ; développer transports en commun et co-voiturage ; développer la marche et le vélo et autres alternatives concrètes
Engagement n°5 : Développer les énergies renouvelables et souscrire à Enercoop
S’abonner à Enercoop d’abord pour un ou plusieurs bâtiments publics puis pour tous les contrats ; cela garantira un développement des énergies renouvelables et une reprise en main de la production d’énergie
Engagement n°6 : Développer les circuits courts de proximité et l’accès à l’alimentation bio
Favoriser les circuits courts pour limiter les transports ; Développer la restauration collective locale et tendant vers le bio, avec à terme un objectif de 100 % ; Aider à la conversion et au maintien des producteurs bio.

Rappel : Pour prendre part, pour rejoindre la commission Alternatiba 89 Pacte de Transition ou simplement lui soumettre des remarques, écrire à contactalternatiba89 yonnelautre.fr.


En réponse à :

Le Pacte de Transition énérgétique pour l’Yonne

25 novembre 201422:53, par Yonne Lautre

Voici les engagements du Pacte de Transition énergétique du Pays Basque :
(non pas à recopier mais dont nous pourrons nous inspirer)
1. Économiser l’espace (Urbanisme fiche n°3 - page 37) L’étalement urbain a constitué la réponse apportée ces dernières années à l’augmentation de la population en Pays basque. Cette stratégie a renforcé le besoin de transports et donc la pollution ;en outre elle a continuellement réduit les espaces naturels et agricoles, mettant en danger la souveraineté alimentaire du territoire. Dans le cadre d’une révision du document d’urbanisme communal, notre liste s’engage à donner (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6651439

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License