Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Alternatives partout et maintenant > Éduquer à l’environnement >

Potager, floral ou aromatique, le jardin scolaire gagne du terrain

Jardiner à l’école

14 février 2017 L’éco-école, l’école d’aujourd’hui pour les adultes de demain

Encore une information qui peut intéresser les parents et les enseignants si c’est votre cas, avec le courrier de Françoise, Merci à elle, au sujet de l’école publique d’Epiais-Rhus, village de 650 habitants du Vexin, qui applique une méthode innovante en mettant l’enfant au centre de la pédagogie. Cette question est souvent avancée sans vraiment trouver de solutions convaincantes et elle fait l’objet encore de nombreuses résistances. En fait cette école, comme d’autres qui épousent la même organisation, est labellisée Eco-Ecole. L’éco-école est un programme de Terargir, nouveau nom de l’ancien office français de la Fondation pour l’Education et l’Environnement en Europe. Ce programme qui s’adresse entre autres aux enseignants et parents sans pour autant être exclusif, propose de comprendre et d’agir au profit de l’environnement et du développement durable. Concrètement, au niveau de l’école, il part du constat que les enfants des écoles primaires ont de baisses d’attention que l’on réduit par des cours pratiques. Faire de la science dans un espace naturel extérieur par exemple.

http://www.mescarnetsdecampagne.com/2017/02/l-eco-ecole-l-ecole-d-aujourd-hui-pour-les-adultes-de-demain.html


3 octobre 2015 Éducation à l’environnement en France : Débarquons Maud Fontenoy des écoles

LA MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE AU 14 384 SIGNATAIRES DE LA PÉTITION “DÉBARQUONS MAUD FONTENOY DES ÉCOLES” : « ALLEZ VOUS FAIRE VOIR »

Le 29 septembre 2015, après une relance, les initiateurs de la pétition “Débarquons Maud Fontenoy des écoles” ont reçu la réponse ci-dessous de la « cheffe de cabinet du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche » :
« Afin de vous apporter une information complète, je tiens tout d’abord à vous informer que Madame FONTENOY ne bénéficie d’aucune convention de partenariat avec le ministère de l’éducation nationale ».
Sur le site du ministère de l’éducation nationale, on peut toujours lire :
« Le ministère de l’éducation nationale soutient la fondation Maud Fontenoy à travers la diffusion de kits pédagogiques ».
Mais pour la Ministre de l’éducation nationale : « il ne s’agit ni d’un geste de soutien, ni d’une forme de publicité ».
Rappelons simplement ici que la « Maud Fontenoy foundation » est financée par les groupes Bolloré, Euro RSCG, Havas, Carrefour, Hase, etc. avec la ligne pro nucléaire, pro gaz de schiste, pro diesel, pro croissance... largement présentée dans les grands médias. Une association qui « se déclare reconnue d’utilité publique (...) Or, après vérification, il apparaît que la navigatrice ne l’a jamais obtenu. » (Le Nouvel observateur, 23 juillet 2015)
Nous prenons donc acte de la réponse de la représentante du gouvernement de Messieurs François Hollande et Manuel Valls. Les 14 384 signataires de la pétition – que nous remercions chaleureusement de leur engagement et de leurs milliers de mots de soutien – ainsi que les simples lecteurs, en tireront leur conclusion. La pétition est désormais close et nous invitons tous les participants à continuer leur action par exemple en rejoignant le Contre sommet mondial sur le climat qui se déroulera le 14 novembre 2015 à Vénissieux près de Lyon. On y annonce la présence de... Maud Bertrand (« Nicolas Hulot et Yann Arthus-Bertrand, mes pères » Maud Fontenoy, in Ras-le-bol des écolos, edition s Plon 2013)
http://www.contresommet.org/


5 septembre 2015 Le grand plongeon à droite de Maud Fontenoy

L’ancienne navigatrice bat désormais pavillon pour Les Républicains. Chargée de l’environnement, cette drôle de dame nature plaide pour les OGM, le nucléaire et le gaz de schiste.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/09/04/le-grand-plongeon-a-droite-de-maud-fontenoy_4745542_4497186.html


3 septembre 2015 Éducation à l’environnement en France : Débarquons Maud Fontenoy des écoles

Si la Présidence de la République et le cabinet du Premier ministre ont répondu à la pétition « Débarquons Maud Fontenoy des écoles » (voir ci-dessous les lettres du 22 juin et 9 juillet 2015), les plus quatorze mille signataires sont toujours en attente d’une réponse du principal destinataire : la Ministre de l’Education nationale. Ce lundi 24 août 2015, un courrier de relance lui a été adressé par voie postale.

http://debarquonsmaudfontenoy.fr/


18 juin 2015 Les industriels avant la planète : l’écologie selon Maud Fontenoy

Chaque fois que Maud Fontenoy s’exprime, elle dit vouloir défendre une écologie « raisonnable », « modérée ». Et puis, sous couvert de pragmatisme, elle se met à défendre les intérêts des industriels plutôt que ceux de la planète (OGM, diesel, gaz de schiste...).

La nouvelle déléguée à l’Environnement de la commission exécutive du parti Les Républicains est ainsi devenue l’un des rares sujets à faire l’unanimité dans la famille écologiste. Les tacles viennent de droite comme de gauche.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/17/les-industriels-avant-planete-lecologie-selon-maud-fontenoy-259809


15 juin 2015 Éducation à l’environnement en France : Débarquons Maud Fontenoy des écoles

« Maud Fontenoy est la seule personne qui donne de la crédibilité à l’écologie, à la protection de l’environnement, et qui a compris que la défense de l’environnement c’était concilier la nécessité de la croissance pour donner la l’emploi [sic] aux gens et même temps protection de l’environnement [re-sic]. Y’a pas beaucoup de gens qui l’ont compris et qui ont le courage d’assumer ce choix la. »
Nicolas Sarkozy, 4 juin 2015
http://debarquonsmaudfontenoy.fr/?chemin=actualites

12 000 SIGNATURES EN UN MOIS POUR LA PETITION « DEBARQUONS MAUD FONTENOY DES ECOLES », UN COURRIER ENVOYE A LA MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE

En un mois, la pétition « Débarquons Maud Fontenoy des écoles », a été signée par plus de douze mille personnes sur internet ou par voie postale. Près de deux mille messages de soutien les ont accompagné. Une bonne proportion de ces signataires se sont signalés comme des membres de l’Éducation nationale.
La Décroissance a envoyé ce lundi 15 juin le courrier ci-joint au président de la République, au Premier ministre et au Ministre de l’Education nationale.

Nous informerons dans les meilleurs délais des suites qu’ils donneront aux signataires de la pétition.

En attendant continuez à signer, faire signer, la pétition « Débarquons Maud Fontenoy des écoles »,

http://debarquonsmaudfontenoy.fr/


7 juin 2015 Pro-OGM et pro-gaz de schiste : Maud Fontenoy, la nouvelle égérie écolo de Sarkozy

Nommée déléguée à l’environnement au sein la direction des Républicains, la nouvelle égérie verte de Nicolas Sarkozy a un profil surprenant : amie des grands patrons, pro-OGM et pro-nucléaire. Celle qui entend défendre une “nouvelle vision de l’écologie” a beau séduire les people, elle peine à convaincre dans les milieux écolos. Et elle assume. Portrait.

http://www.lesinrocks.com/2015/06/07/actualite/pro-ogm-et-pro-gaz-de-schiste-maud-fontenoy-la-nouvelle-egerie-ecolo-de-sarkozy-11752594/


14 mai 2015 Éducation à l’environnement en France : Débarquons Maud Fontenoy des écoles

Sous couvert d’écologie, des grandes entreprises (Bolloré, Euro RSCG, Havas, Carrefour, Hase, etc.) financent l’association de Madame Maud Fontenoy, la “Maud Fondenoy Foundation”. Les thèses de Madame Maud Fontenoy trouvent un large écho dans les grands médias : soutien du nucléaire, du gaz de schiste, des OGM ou de la croissance. Ces thèses vont directement à l’encontre de tout ce qui a été depuis toujours défendu par les écologistes. Madame Maud Fontenoy revendique elle-même « un message différent sur l’écologie » (France 2, 3-4-2015). L’un de ses livres, on ne peut plus clairement intitulé Ras-le-bol des écolos, a été qualifié de « manifeste éco-capitaliste » par l’association Action Critique Médias (Acrimed, 3-3-2014). Des personnalités médiatiques de sensibilités diverses telles que Natacha Polony, Aymeric Caron ou encore le journaliste écologiste Hervé Kempf, ont dénoncé publiquement ce qu’ils considèrent comme une imposture (France 2, 12-4-2014, Reporterre, 26-3-2015). En effet, le discours développé par Madame Maud Fontenoy vise à cautionner l’idée selon laquelle l’idéologie productiviste et consumériste et la protection de la nature seraient compatibles. On comprend tout l’intérêt de grandes entreprises à financer une telle vision de l’écologie.

Derrière un discours présenté comme « non idéologique », « non partisan », Madame Maud Fontenoy professe son idéologie libérale. Elle est une proche de l’UMP dont elle a été candidate aux élections régionales en Île-de-France derrière Jean-François Copé. Elle fut ensuite un ardent soutien de la dernière campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Aujourd’hui, avec ses « kits pédagogiques », c’est à l’intérieur même de l’éducation nationale que s’immisce insidieusement la “Maud Fondenoy Foundation”. Ces tentatives d’infiltration des établissement scolaires par des grandes entreprises, par l’intermédiaire de fondations, ne sont pas nouvelles. Des associations de protection de l’enfance ou de lutte contre la publicité les dénoncent depuis longtemps. Nous vous rappelons que dès 1936 l’Assemblée nationale a proclamé l’interdiction absolue de toute publicité à l’école. Ce principe protecteur de l’enfance a été sans cesse réaffirmé, témoignant ainsi de l’existence d’un véritable consensus national sur cette question. Nous vous rappelons le devoir de neutralité de l’école. La “Maud Fontenoy Foundation” et ses sponsors n’y font pas exception. Ils n’ont rien à faire dans les établissements scolaires. Nous vous demandons leur exclusion immédiate des écoles, collèges et lycées.

Pour signer : http://debarquonsmaudfontenoy.fr/


23 avril 2015 L’éducation à l’environnement sort des sentiers battus

Les professionnels de l’éducation à l’environnement remettent en question leurs pratiques. L’idée phare : pour apprendre autrement, il faut sortir dehors, par et avec la nature.

http://www.reporterre.net/L-education-a-l-environnement-sort


25 mars 2015 Éducation à l’environnement en France : Maud Fontenoy, l’imposture écologiste que le gouvernement prend en exemple

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale, invite les professeurs à se servir des « kits pédagogiques » de la Fondation Maud Fontenoy. Une privatisation de l’éducation d’autant plus surprenante que la navigatrice à la rame, fidèle de Nicolas Sarkozy, tient un discours sur l’environnement qui reprend celui du patronat. Et que sa Fondation compte parmi ses trois directeurs… le milliardaire François Pinault !

http://www.reporterre.net/Maud-Fontenoy-l-imposture


3 septembre 2014 Rentrée scolaire 2014 : des pratiques encore disparates en matière d’EEDD

Si l’éducation à l’environnement et au développement durable est prévue dans les programmes, l’Ademe pointe le manque actuel de formation des enseignants et des cours disparates. L’EEDD était au menu de la Conférence environnementale de 2013.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/rentree-scolaire-2014-pratiques-disparates-education-environnement-eedd-22557.php4#xtor=ES-6


29 mars 2013 L’écologie à l’école

La question de l’écologie à l’école concerne bien sûr la pédagogie mais aussi les aspects liés à l’environnement dans et vers l’école : qualité des bâtiments, matériel, produits d’entretien, alimentation et mode de transport…

Le manque d’influence que nous pensons pouvoir avoir sur ces questions peut nous faire douter de notre capacité à agir. Pourtant des pistes et des solutions existent pour sinon régler la question, du moins initier des changements...

http://www.eco-sapiens.com/dossier-132-L_ecologie-a-l_ecole.html?utm_source=news213&utm_medium=mail


11 juin

 Potager, floral ou aromatique, le jardin scolaire gagne du terrain 11.06.24
Potager, floral ou aromatique, le jardin scolaire offre aux enfants l’opportunité d’une expérience concrète de la nature et d’un apprentissage des enjeux écologiques.
https://theconversation.com/potager-floral-ou-aromatique-le-jardin-scolaire-gagne-du-terrain-227196

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 11 juin 2024

Mis à jour le 11 juin 2024