Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Alternatives partout et maintenant > Inventer l’Après-Développement Territoires en Transition/Résilience > Actions alternatives globales >

Quelle inhumation pour limiter son empreinte carbone ?

Inhumation, crémation, humusation ou aquamation. Impact écologique des funérailles. Funéraire. Obsèques. Enterrement.

 Quelle inhumation pour limiter son empreinte carbone ? 5.06.24
Après avoir passé une vie à essayer de réduire son empreinte carbone, comment mourir écolo ? Telle est la question posée par Intéressant d’Arte. La vidéo compare le bilan carbone d’un enterrement, d’une incinération, d’une aquamation, d’une mise en terre du corps dans un cercueil sans monument ou bien du compostage humain. Cette dernière pratique funéraire, déjà pratiquée aux États-Unis, est encore à l’étude en France, et d’autres sont moins courantes. Dans tous les cas, le bilan carbone d’obsèques constitue une proportion modeste du bilan carbone d’une existence d’un habitant des pays riches.
https://www.goodplanet.info/vdj/quelle-inhumation-pour-limiter-son-empreinte-carbone/?idU=1

 Ce que les cimetières disent de notre rapport au vivant 24.05.24
Depuis l’interdiction des pesticides dans les espaces publics, les cimetières sont le lieu d’une bataille idéologique. Faut-il toujours tondre et désherber ou laisser la nature en libre évolution ?
https://theconversation.com/ce-que-les-cimetieres-disent-de-notre-rapport-au-vivant-230028

 Humo Sapiens : et si vous deveniez du compost après votre mort ? 18.04.24
La terramation est interdite en France. Une association nantaise, Humo Sapiens, se bat pour que les choses changent : avoir le droit de transformer son corps en compost, après sa mort, pour y planter un arbre. Ensuite : No More, entreprise de mobilier en plastique recyclé, en Loire Atlantique.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-du-mercredi-10-avril-2024-7641881

 Mourir écolo, c’est possible ? 23.04.23

 L’inhumation, la crémation… et bientôt l’humusation ? Que nous dit le droit ? 7.02.24
L’inhumation et la crémation sont, pour l’heure, les deux seuls modes de funérailles légaux en France : pas d’alternative possible sur le territoire. Cette règle provient de la loi du 15 novembre 1887 sur la liberté des funérailles et d’une suite de décrets à commencer par celui du 27 avril 1889 relatif à l’incinération, textes toujours en vigueur aujourd’hui. Pourtant, des modes alternatifs de sépulture se développent actuellement dans le monde et se font même une place dans la loi de certains États. C’est notamment le cas de l’humusation.
L’humusation est un processus destiné à permettre un retour du corps à la terre par des micro-organismes présents dans un sol préparé à cet effet. Autrement dit, il s’agit d’une technique permettant d’enterrer le corps à même le sol afin qu’il puisse se transformer en humus sain et fertile.
https://theconversation.com/linhumation-la-cremation-et-bientot-lhumusation-que-nous-dit-le-droit-222463

 Compost humain : « Nous avons peur d’être mangés par des petits vers » 7.02.24
Terramation, aquamation... Il est possible de faire des funérailles non polluantes. En France, des freins culturels et économiques persistent pourtant, analyse Martin Julier-Costes, spécialiste de ces questions.
https://reporterre.net/Compost-humain-Nous-avons-peur-d-etre-manges-par-des-petits-vers

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mercredi 5 juin 2024

Mis à jour le 5 juin 2024